Il signifie "Maserati Corse 2020" et marque le retour de la société italienne au sport automobile après la MC12.

Nous ne la verrons qu'en mai. Mais voici déjà son nom : Maserati MC20. Une appellation qui est un hommage à l'année 2020 - qui marque le début d'une nouvelle phase pour l'entreprise - et un petit rappel au passage du monde de la course. MC sont en effet les initiales de Maserati Corse et la nouvelle venue est décrite comme l'"évolution naturelle" de la légendaire MC12, la supercar du début des années 2000 développée sur la base de la Ferrari Enzo.

C'est tout ce que nous savons sur la MC20, laissant aux rumeurs et aux photos du mulet camouflé le soin de nous laisser imaginer ce qui se trouvera en dessous, un moteur thermique classique voire une toute nouvelle version 100% électrique, dans les prochaines années.

Fabriquée à la maison et (aussi) électrique

La Maserati MC20 sera produite dans l'usine de Via Ciro Menotti à Modène, la maison historique du Trident, et utilisera un nouveau moteur - qui serait un V6 - développé et produit en interne. Plus de collaboration avec Ferrari, donc, mais tout est fait en interne.

La véritable nouveauté de la Maserati MC20 sera sa variante électrique, qui devrait être disponible plus tard, et surtout après les nouvelles GranTurismo et GranCabrio zéro émission, ça fait bizarre à dire, qui seront les premières Maserati à se passer de pistons et de cylindres.

Un lourd héritage

L'hommage à la mythique MC12 est fort et plein d'attentes, la "vieille" super voiture de sport étant devenue un classique instantané et capable de triompher trois fois aux 24 heures de Spa, en récoltant 19 autres victoires entre 2004 et 2010 dans le championnat FIA GT.

Une voiture incroyable, qui a laisser un excellent souvenir, capable de surpasser sa "cousine" de Maranello en rareté et donc en prix, puisqu'elle a été produite en 50 unités seulement contre les 399 de la supercar Ferrari, avec laquelle elle partageait le glorieux V12 porté à 630 ch.

Galerie: Photos espion sportive Maserati