C'est toujours différent que de la voir uniquement sur circuit !

Ça y est, les tests de l'Aston Martin Valkyrie se font désormais sur route. Ouverte bien entendu. Et pour marquer cette première sortie de la voiture dûment immatriculée sur les routes britanniques, la firme de Crewe a publié de nombreuses photos de l'hypercar.

Beaucoup plus discrète que lors de ses différentes sorties sur circuit, notamment à Silverstone, la Valkyrie arbore ici une livrée bleue, avec quelques pièces en noir mat. Mais aussi "furtive" soit-elle, il faut bien avouer que de voir une voiture en partie développée pour la compétition débouler ainsi sur la route doit être impressionnant pour les automobilistes qui ont eu la chance de la croiser. 

Galerie: L'Aston Martin Valkyrie testée sur route ouverte

Aston Martin prévoit de produire 150 exemplaires de la Valkyrie, dont 25 seront réservés à la piste, les versions AMR Pro. Et malgré un tarif annoncé de quelques 2,5 millions de pounds, l'équivalent actuel d'un peu plus de 2,7 millions d'euros, tous les exemplaires ont déjà trouvé preneur. D'ailleurs, Andy Palmer, le patron d'Aston Martin, avait récemment expliqué que la firme britannique avait reçu tellement d'intérêt pour sa voiture qu'il aurait pu en prendre 900 réservations... Les premières livraisons sont prévues pour la seconde moitié de 2020.

 

Pour rappel, la Valkyrie embarque un V12 6.5 litres atmosphérique développant à lui seul 1014 chevaux et grimpant à 10'500 tr/min... Sachant que la zone rouge est à 11'000 tr/min ! Et puis il y l'aide d'un moteur électrique. La puissance totale grimpe ainsi à 1176 chevaux, tandis que le couple est de 900 Nm.

L'inconvénient d'avoir une telle mécanique, c'est que Cosworth, en charge de cette incroyable motorisation, doit démonter entièrement le moteur tous les 100'000 km. Pourquoi ? Vérifier si le bloc est fissuré, puis le reconstruire, en plus de remplacer les pistons et les soupapes.

Autre mauvaise nouvelle : Aston Martin a repoussé, pour ne pas dire annulé, ses plans pour faire courir son hypercar dans la catégorie du même nom au Mans...

Source: Aston Martin via Twitter