Les mystères du marché...

En ces temps de confinement, RM Sotheby's n'arrête pas ses ventes aux enchères et a tenu cette semaine une vente massive en ligne, où seule une date limite était fixée, sans précision ni limite sur les tarifs. Et comme beaucoup de ventes aux enchères, la valeur de certains modèles s'envole, à l'image d'une Ferrari LaFerrari qui avait déjà franchi les 3 millions d'euros à deux jours de la fin des enchères, tandis que d'autres peinent à monter en tarif et constituent de véritables bonnes affaires.

C'est ainsi que l'on peut constater des choses étonnantes, avec des modèles qui s'arrachent à un prix nettement élevés que d'autres que l'on imaginerait pourtant bien plus cotés. Lors de cette même vente, un Volkswagen Combi Type 2 sest vendu pour 159'500 dollars. Il s'agit d'une version '23 Window', qui arbore la fameuse baie vitrée et des fenêtres supplémentaires sur le dessus, quatre de chaque côté pour être exact. Daté de 1961 et remis à neuf par West Coast Classic Restoration pendant deux ans, il fut longtemps la propriété de la famille Crane, et a été restauré en teinte bi-ton Sealing Wax Red et Light Beige Grey.

Galerie: VW Combi Type 2 (1961)

Bien que sa restauration soit superbe, le tarif atteint par ce Microbus chez RM Sotheby's est important, puisqu'il équivaut à 145'000 euros, et vaut surtout 1,5 fois plus cher qu'un exemplaire d'une voiture mythique, également vendue lors de cette même enchère, une Ferrari 512 TR, aussi appelée Testarossa. L'exemplaire en question de l'Italienne a été vendu pour 100'100 dollars, soit 91'000 euros.

L'exemplaire concerné est une Ferrari Testarossa de 1990, produite à la moitié de la durée de vie du modèle, qui fut fabriqué à 7177 exemplaires pendant ses 12 années de carrière. Elle est équipée du V12 4.9 litres d'origine et d'une boîte de vitesses à 5 rapports, et arbore une couleur Rosso Corsa ainsi qu'un intérieur beige. Elle n'a connu qu'un seul propriétaire et affiche moins de 7000 km au compteur, tout en étant suivie par Red Car Restorations, avec un dernier entretien effectué il y a moins de 200 kilomètres.

Galerie: Ferrari Testarossa (1990)

C'est là tout l'intérêt des enchères, qui offrent parfois des occasions à ne pas manquer, une autre Testarossa s'étant vendue moins de 65'000 euros, tandis que des vendeurs arrivent à tirer un très bon parti de la vente de leur véhicule ancien, qui peut séduire un acheteur fortuné décidé à ne pas le laisser passer, et qui y mettra un prix parfois impressionnant, simplement parce qu'il a eu un coup de cœur pour le modèle.