La transition vers l'électrique se ferait alors en douceur.

Audi a beau investir massivement dans les voitures électriques, il n'oublie pas pour autant les moteurs thermiques. Après l'Audi e-tron et e-tron Sportback, le constructeur aux anneaux s'apprête à révéler l'e-tron GT, sa berline de sport électrique. Parallèlement, les équipes d'Audi continuent de travailler sur les moteurs thermiques afin qu'ils respectent parfaitement toutes les normes en matière de pollution. 

Dans une interview accordée au sérieux Automotive News, le patron de la marque aux anneaux est longuement revenu sur les moteurs à combustion interne. Markus Duesmann estime qu'il faudra beaucoup de temps encore avant que les moteurs traditionnels ne soient retirés. Le PDG poursuit son allocution et confie que ces moteurs sont de loin les plus efficaces

Audi e-tron GT concept 2019
Audi e-tron GT concept
Essai Audi S6 TDI (2019)
Audi S6 TDI

Les clients sont toujours demandeurs des moteurs essence et diesel. Même après la scandaleuse affaire du Dieselgate, les clients apprécient toujours (mais moins) le diesel. C'est pour cette raison que dans sa gamme, Audi en commercialise de différentes sortes. Il y a bien sûr le 2.0 TDI, mais aussi, le V6 3.0 TDI que l'on retrouve sous le capot de l'Audi S6 (sans oublier le V8 TDI de l'Audi SQ8). 

Le PDG d'Audi a confié qu'il était devenu difficile pour ses équipes de les mettre aux normes en ne modifiant que leur échappement. La mise aux normes de ces moteurs diesel devient plus couteuse, car après l'installation de catalyseurs et de FAP pour limiter l'émission de particules polluantes, Audi doit trouver des solutions alternatives qui nécessitent des investissements.  

Markus Duesmann a avoué que les motorisations diesel sont moins demandées qu'auparavant. Cela n'empêchera pas le constructeur de continuer à les produire jusqu'à ce que les politiciens signeront leur arrêt de mort. Par ailleurs, le PDG pense que la fin du diesel se fera progressivement et qu'elle sera régionalisée, l'Europe étant le dernier continent à bannir cette motorisation qui figurait autrefois en tête d'affiche.