Le groupe français serait en avance sur ses objectifs fixés par l'Europe en matière d'émissions de CO2.

Vous avez peut-être déjà entendu parler de cette pratique d'échange de crédits permettant aux constructeurs qui remplissent leurs objectifs CO2 de céder des crédits à ceux n'étant pas forcément dans les clous. Le groupe FCA a notamment conclu un accord de la sorte avec Tesla et Volkswagen pourrait faire de même avec le groupe chinois SAIC qui distribue notamment la marque MG en Europe.

Le groupe Renault serait aussi en avance sur les objectifs fixés en termes d'émissions de CO2 par l'Europe. D’après un document de la Commission européenne obtenu par l’analyste allemand Matthias Schmidt, le groupe Renault serait donc prêt à ouvrir son compteur CO2 de crédit à d'autres constructeurs, un bon moyen également de renflouer les caisses après des derniers résultats loin d'être bons.

Une gamme déjà bien électrifiée

Grâce à ces crédits CO2, les constructeurs en retard et qui devront certainement payer une amende en 2021, pourront donc piocher en quelque sorte du crédit chez Renault, à des coûts évidemment bien inférieurs au montant de l'amende si l'objectif n'est pas respecté.

Renault est en avance sur ses objectifs grâce notamment aux très bons résultats des ventes de sa Zoé ou encore grâce à l'arrivée de la Clio E-Tech et du Captur E-Tech, la première étant une hybride simple et le second une hybride rechargeable. Les crédits CO2 pourraient être utilisés par Daimler, le groupe allemand étant particulièrement en retard avec ses objectifs. Précisons que le groupe Renault et Mercedes possèdent plusieurs accords, ce qui pourrait bien évidemment faciliter les négociations.

Essai Renault Captur E-Tech (2020)

Des constructeurs déjà dans les clous ?

Selon un récent état des lieux établi par l’ONG "International Council on Clean Transportation", seul le groupe PSA aurait déjà atteint ses objectifs de CO2 pour 2020 sur la période de janvier à août. De son côté, Transport & Environment publie également le sien qui porte sur le premier semestre 2020. Celui-ci se montre plus optimiste concernant l’avancement des constructeurs sur leurs objectifs respectifs puisque, selon leur état des lieux, le groupe PSA, Volvo, le pool formé par Tesla et FCA et BMW auraient atteint leurs objectifs.

Objectif presque atteint pour Renault

D'après les estimations publiées par ICCT, les émissions du groupe Renault seraient 3 g/km supérieures à ses objectifs 2020 sur la période de janvier à août. Selon Transport & Environment, le groupe serait à 2 g/km de ses objectifs 2020 sur les six premiers mois de l’année. Si le constructeur français est prêt à vendre ses crédits CO2, c'est qu'il est actuellement confiant sur sa capacité à remplir ses objectifs. Résultat le 31 décembre prochain.