La Ducati Monster se renouvelle entièrement pour 2021 !

Toutes les bonnes choses ont une fin. Et la Ducati Monster s'apprête à faire sa révolution. Après presque trente ans, la moto italienne dépouillée connue pour son traditionnel cadre treillis s'apprête à accueillir le nouveau cadre en aluminium, fixé aux culasses du moteur, qui sert d'élément porteur.

Pour le dire de façon philosophique, et pour reprendre le tweet de Ducati, quand on a l'impression d'avoir tout donné et d'avoir atteint ses limites, le temps est venu de relever de nouveaux défis. Et ce moment est arrivé.

Le moteur Monster L-twin dit au revoir au treillis tubulaire qui existe depuis environ trois décennies, trop lourd, pour accueillir le nouveau cadre avant en aluminium.

Une révolution totale qui ne change pas la substance : l'apparence reste celle typique de son ancêtre dépouillé et, grâce au nouveau cadre, elle est plus légère, plus compacte tandis que l'augmentation de la cylindrée apporte un peu plus de puissance.

Galerie: Ducati Monster 2021

Partie cycle

Le nouveau cadre est dérivé du Superbike : le moteur a une fonction porteuse et le cadre avant est relié à ses têtes, une solution adoptée par les ingénieurs de Ducati pour la Panigale V4.

Ducati, qui a créé le segment des motos "nues" avec l'introduction du Monster en 1993, a voulu réinterpréter de façon moderne, selon sa vision et son style, la recette qui a donné vie aux motos nues, pour satisfaire les nouvelles générations de "Monsterists".

Le cadre est court, en aluminium et est 4,5 kg plus léger que le cadre treillis (-60 %). Le bras oscillant est également en aluminium et reprend le modèle lancé avec la nouvelle Multistrada V4, permettant de réduire le poids d'un kilo et demi supplémentaire.

Ces interventions contribuent à la légèreté globale de la moto, qui atteint 188 kg en ordre de marche (166 kg à sec), soit 18 kg de moins que le modèle précédent !

De plus, il a été possible de réaliser un châssis très compact avec un empattement porté à 1474 mm. Le rayon de braquage a été réduit pour améliorer la maniabilité dans l'utilisation quotidienne, ce qui rend le Monster agile dans la circulation.

La partie arrière est également fixée directement au moteur, il s'agit d'un élément unique en polymère renforcé de fibres de verre (GFRP) avec une fonction de support et de logement/support pour les éléments électriques et électroniques.

Le châssis est conçu pour assurer une conduite confortable au quotidien, mais aussi le soutien nécessaire à la conduite sportive.

Côté suspension, on trouve une fourche de 43 mm de diamètre avec un débattement de 130 mm et d'un amortisseur réglable fixé directement sur le bras oscillant, avec un débattement de 140 mm.

Les roues en alliage de 17 pouces sont plus légères que les 821 et sont équipées de pneus Pirelli Diablo Rosso III 120/70 et 180/55. Les roues sont associées au système de freinage spécifique de Brembo avec des étriers radiaux monoblocs M4-32 qui mordent une paire de disques de 320 mm à l'avant et un disque de 245 mm à l'arrière.

L'ABS est réglable sur trois niveaux. Alors que le niveau 3 garantit une intervention maximale, le niveau 1 est adapté à l'utilisation sur la piste.

Moteur

Comme déjà mentionné, cette nouvelle Ducati Monster est équipée du bicylindre Desmodromique Testastretta 11° de 937 cm3, redessiné et allégé de 2,4 kg supplémentaires et homologué Euro 5.

Le Monster est une moto de sport dépouillée. Les chiffres parlent d'eux-même : la puissance de 111 ch à 9250 tr/min et son couple de 93 Nm à 6500 tr/min. La puissance est en hausse de 2 ch et le couple, bien qu'en légère augmentation, atteint un pic de 1250 tr/min avant le moteur 821.

La courbe de distribution est plus complète et plus favorable à tous les régimes, en particulier aux bas et moyens régimes les plus utilisés quotidiennement. Tout ça au profit du plaisir de conduite.

Les ingénieurs de Ducati ont porté la vidange d'huile à 15'000 km, tandis que le jeu des soupapes est vérifié et ajusté tous les 30'000 km.

Le Testastretta 11° Desmodromic est assisté par de nombreuses technologies et systèmes d'assistance : Ride by Wire qui supporte différents modes de conduite, cmbio Quick Shifter à la fois en montée et en sport sur le circuit et pratique en ville, Ducati Traction Control (DTC), Launch Control, Wheelie Control, Ducati Riding Mode réglable sur trois niveaux (Urban, Sport et Touring).

La légèreté et la compacité du nouveau Monster impressionneront les jeunes pilotes : c'est pourquoi il est également disponible dans la version 35 kW, à utiliser par ceux qui ont un permis A2.

Le look

Le Monster change tout mais rien ne change, car le look est celui auquel il nous a habitués depuis 1993. La recette est celle d'il y a 27 ans, une moto essentielle, dépouillée, nue, qui en 2021 est renouvelée avec une touche de modernité.

En plus d'être plus léger, il est également plus compact, ce qui facilite la conduite et la manipulation. Les éléments distinctifs demeurent : le réservoir arrondi "dos de bison" (mais avec des côtés plus anguleux et "japonais"), le phare circulaire "encastré dans les épaules", l'arrière minimaliste, et le moteur au milieu de la scène.

La hauteur de selle est de 820 mm, avec possibilité d'une selle basse à 800 mm, voire 775 mm avec kit de rabaissement. Le guidon est environ 7 cm plus proche du torse du motard, permettant de contrôler la vélo sans aucun souci.

Ducati a également des kits pour personnaliser le Monster à volonté. Dans le catalogue Ducati Performance, il est possible de choisir différents accessoires, parmi lesquels le silencieux homologué Termignoni, le capuchon, les pièces en carbone ou en billettes et les caches spécifiques.

Le phare à LED intégral conserve la forme circulaire emblématique du Monster, enrichie par la technologie DRL.

Les clignotants LED sont intégrées dans le cadre, dans la partie inférieure du réservoir, et ont la fonction de défilement avec arrêt automatique, reconnaissant le mouvement de la moto dans les courbes.

Disponibilité, couleurs et prix

L'arrivée de la nouvelle Ducati Monster en concession est prévue pour avril 2021 en deux versions : Standard et Plus, avec carénage et housse de siège.

Les deux versions sont disponibles en trois couleurs : le rouge Ducati classique avec des roues noires, le gris Aviator sophistiqué avec des roues rouges et le Dark Stealth sportif avec des roues noires.

Les prix commencent à partir de 11'290 euros.

Principaux équipements de série

  • Moteur Testastretta 11° de 937 cm3
  • Homologation Euro 5
  • Puissance maxi 111 ch à 9250 tr/min
  • Couple maxi 9,5 Nm à 6.500 tr/min
  • Poids de 166 kg à sec
  • Cadre en aluminium fixé aux culasses
  • Partie arrière en GFRP allégé
  • Bras oscillant en aluminium
  • Feux Full LED et clignotants à défilement 
  • Instrumentation TFT couleur de 4,3 pouces avec indicateur de changement de vitesse et niveau d'essence
  • Trois modes de conduite 
  • ABS Cornering réglable sur 3 niveaux 
  • DTC et DWC réglables sur 8 niveaux
  • Launch Control
  • Fourche inversée de 43 mm de diamètre
  • Ammortissement réglable
  • Freins Brembo, disques avant de 320 mm avec étriers monoblocs à pompe radiale M4.32 et plaquettes en matériau fritté
  • Embrayage hydraulique avec pompe radiale
  • Hauteur de selle de 820 mm, selle rabaissée en option de 795 mm, kit pouvant descendre hauteur de selle à 775 mm
  • DQS up/down