Cette interprétation moderne de la Bugatti Type 35 est l'œuvre de la société de design et d'ingénierie allemande Uedelhoven Studios.

Près d'un siècle après son apparition, la Bugatti Type 35 est toujours le fantasme des amoureux du design et de la compétition automobile. Avec la renaissance de Bugatti ces dernières années, la Type 35 revenue autant que faire se peut sur le devant de la scène, avec parfois des réinterprétation pour le moins originale.

Pour ceux n'étant pas tout à fait familier avec la Bugatti Type 35, une petite piqûre de rappel s'impose. La Type 35 est apparue chez Bugatti dans le courant des années 20 et a su marquer tout au long de son existence l'histoire du monde de l'automobile, d'une part grâce à ses qualités techniques, mais aussi d'autre part grâce à son palmarès absolument époustouflant en course. Après tout, l'un ne va pas forcément sans l'autre nous direz-vous.

Bugatti Type 35 D par Uedelhoven Studios

La Bugatti Type 35 a eu le droit à plusieurs versions entre 1924 et 1930, lui permettant de revendiquer environ 2000 victoires en course, dont cinq succès à la Targa Florio notamment, l'une des références des compétitions automobiles à l'époque.

La Type 35 inspire donc encore aujourd'hui de nombreux designers, dont l'équipe d'Uedelhoven Studios, à qui l'on doit les récents concepts Hyundai 45 et Hyundai Prophecy, deux modèles pour le moins racés, qui n'ont pas grand-chose à voir avec la marque coréenne telle que nous la connaissons maintenant, mais qui montre bien les ambitions de la firme en termes de design d'ici les années à venir.

Mais ce n'est pas de Hyundai dont il s'agit ici, mais de la Bugatti Type 35 D, une réinterprétation moderne du modèle éponyme dotée d'une carrosserie habillée d'une livrée "bleu Bugatti" et équipée d'une imposante calandre avant en forme de fer-à-cheval. Nous retrouvons également quelques appendices aérodynamiques réalisés en fibre de carbone comme les jupes latérales ou encore le diffuseur. Pour renforcer la connexion avec le modèle d'antan, notez sur les photos la présence des suspensions apparentes.

Bugatti Type 35 D par Uedelhoven Studios

À l'intérieur, nous retrouvons l'inspiration de la Type 35 avec un côté plus moderne et surtout plus cossu. Nous retrouvons deux sièges baquets recouverts de cuir, des éléments en carbone, en aluminium ou encore en bois. La console centrale fait clairement penser à la Bugatti Chiron, mais c'est bien là le seul écho fait par les équipes d'Uedelhoven Studios à l'hypercar de 1500 chevaux.

En parlant de chevaux, Uedelhoven Studios n'a pas précisé quelle mécanique pourrait être embarquée dans son modèle. Un modèle qui devrait, à priori, rester à l'état d'étude de style. D'une manière générale, on imagine bien mal le W16 8,0 litres quadri-turbo de la Chiron s'immiscer sous le capot d'un tel engin, le moteur étant probablement plus gros que la voiture en elle-même !

Galerie: Bugatti Type 35 D par Uedelhoven Studios