L'hypercar à hydrogène veut faire parler d'elle.

Le mois dernier, l'hypercar Hyperion XP-1 a fait une visite surprise à Las Vegas. Récemment, l'Hyperion XP-1 s'est pavanée à Los Angeles, sous les lumières éclatantes d'Hollywood. Les personnes présentes ont pu voir cette hypercar déguisée et qui ne fait aucun bruit. Elle portait le même camouflage que lorsqu'elle était au Nevada, avec l'autocollant #H2, afin d'attirer encore plus l'attention. 

L'Hyperion XP-1 est composée d'une pile à combustible alimentée par de l'hydrogène. L'énergie électrique produite est transmise aux quatre roues via une boîte à trois rapports. Avec un poids à vide de 1248 kg, l'hypercar électrique effectue le 0-100 km/h en seulement 2,2 secondes et file à une vitesse maximale de 356 km/h.

Galerie: Hyperion XP-1 en visite à Hollywood

L'Hyperion XP1 a un châssis en carbone-titane et son hydrogène est stocké dans des réservoirs en carbone. Sa carrosserie, très aérodynamique, est recouverte par endroits de panneaux solaires. Dans l'habitacle, l'ambiance est tout aussi futuriste que l'extérieur. La XP1 est bardée de technologie. Elle dispose également d'un immense écran avec entre autres des commandes gestuelles. Le constructeur Hyperion prévoit de ne construire que 300 exemplaires de son hypercar. La production devrait débuter l'an prochain et à l'heure où nous rédigeons ces quelques lignes, les prix n'ont toujours pas été dévoilés. 

Nous serions curieux de voir si la XP1 parviendra à convaincre des clients. Il faut rappeler qu'en 2021, il existe très peu d'infrastructures pour faire le plein d'hydrogène. Les clients seront-ils prêts à dépenser une somme à six chiffres et risquer sans cesse de tomber en panne sèche ? Le constructeur dit avoir un plan pour "révolutionner l'industrie de ravitaillement en hydrogène". On demande à voir. 

La voie empruntée par les constructeurs traditionnels est clairement celle de l'électrique. Même si les voitures à hydrogène sont des voitures électriques, elles sont confrontées au problème de la recharge qui pourrait mettre du plomb dans l'aile des projets d'Hyperion. Peut-être qu'il changera d'avis pour se consacrer aux voitures alimentées en électrons.

Galerie: Hyperion XP-1