Avec plus de 2,3 tonnes sur la balance, et malgré 659 chevaux, ce cabriolet sera plus à l'aise pour les balades que sur circuit.

Après la présentation du coupé, Bentley dévoile aujourd'hui la version cabriolet de sa nouvelle Continental GT Speed. Comme pour le coupé, les changements s'articulent essentiellement au niveau de l'esthétique, mais aussi et surtout du moteur, avec une hausse de puissance pas vraiment significative, mais sans doute suffisante pour motiver les clients à changer leur Continental GT "classique" pour une version Speed.

Comme vous pouvez le constater via les photos à disposition, la nouvelle Bentley Continental GT Speed Cabriolet reçoit des badges "Speed" au niveau des ailes avant, de nouvelles jantes de 22 pouces ou encore quelques éléments de carrosserie assombris pour souligner l'aspect relativement sportif de ce grand cabriolet. Le toit en toile peut s'ouvrir et se fermer jusqu'à 50 km/h et en l'espace de 19 secondes. Sept teintes de toile sont disponibles au catalogue au total.

Bentley Continental GT Speed Route arrière convertible

Les clients auront aussi du choix à l'intérieur avec la présence, de série, d'Alcantara sur de nombreux matériaux. De nouveaux inserts ont été ajoutés au catalogue afin d'augmenter le nombre de combinaisons possibles et obtenir une voiture quasiment sur-mesure, sans même encore passer par le département de personnalisation de la marque. Nous retrouvons également quelques "badges" Speed à l'intérieur, au cas où on oublierait que nous sommes au sein d'une Continental GT un peu spéciale.

Du côté de la partie la plus intéressante, c'est-à-dire le moteur, nous retrouvons évidemment toujours le fameux W12 6,0 litres bi-turbo dont la puissance passe à 659 chevaux, soit 24 chevaux de plus que la Continental GT W12 "classique", et 900 Nm de couple. Du côté des performances, le 0 à 100 km/h est abattu en l'espace de 3,6 secondes, soit un dixième de plus que le coupé, et la vitesse de pointe est annoncée à 335 km/h.

Bentley Continental GT Cabine convertible

Pour mouvoir les 2,3 tonnes de la voiture, les ingénieurs ont usé de subterfuges électroniques afin de la rendre dynamique, malgré sa masse pachydermique. Ainsi, nous retrouvons un différentiel autobloquant électronique (pour la première fois sur une Bentley) et quatre roues directrices recalibrées par rapport à la W12 "classique" afin de réduire le sous-virage en entrée de courbe.

La gestion de la boite automatique à huit rapports a également été revue. L'amortissement pneumatique piloté et les barres stabilisatrices actives, alimentées par un circuit de 48 volts dédié, sont repris du catalogue de la W12 avec des réglages spécifiques. En option, la voiture peut être équipée de freins carbone-céramique dont les disques avant mesurent 440 millimètres de diamètre et sont mordus par des étriers à dix pistons.

Galerie: Bentley Continental GT Speed Cabriolet (2021)