En 1997, alors qu'il jouait pour Boca Juniors, ce que Diego Maradona détestait le plus, c'était la routine quotidienne des entrées et sorties des séances d'entraînement. Une horde de journalistes s'abattait sur sa voiture pour obtenir une photo, une déclaration ou un geste du Diez.

La solution ? Rouler en camion

Maradona avait déclaré la guerre à la presse. En 1994, il avait tiré sur un groupe de journalistes avec un fusil à air comprimé et, à la sortie des entraînements, plus d'un reporter s'était plaint d'être "écrasé" ou "bousculé" par la voiture du joueur. Maradona a alors une idée : "Je veux acheter un camion", dit-il à son agent Guillermo Coppola.

"Vous avez vu quelle belle petite machine ! Maintenant, il va être difficile d'obtenir un article de moi. Aucun journaliste ne pourra me raccrocher au nez", s'est exclamé Diego le jour où il a pris livraison de son Scania 360 Topline. Les débuts ne se font pas sans problèmes pour Maradona. Le camion s'arrête à l'entrée du terrain d'entraînement, juste devant une nuée de journalistes. Diego avait mis du carburant dans le mauvais réservoir.

Le premier camion de Maradona repeint en noir

Ce Scania, immatriculé AZW765, a connu quelques problèmes mécaniques. Peu de temps après, la société LoJack a fourni à Maradona un deuxième camion suédois, dans le cadre d'un partenariat publicitaire. Il s'agissait d'un 360 Topline de la même couleur bleu clair, mais immatriculé AVP115. Le premier camion, immatriculé AZW765, a été réparé et peint en noir. Le second (AVP115), quant à lui, a conservé sa couleur d'origine et a été utilisé par la société de transport Magnone jusqu'en août 2010, date à laquelle il a été mis en vente pour 295 000 pesos. 

Le second camion de Maradona a conservé sa couleur d'origine

Le Scania AVP115 exposé en Argentine

Son propriétaire actuel est Juan Carlos Rodríguez, un homme d'affaires de 57 ans. M.Rodríguez est associé dans l'entreprise Agro Cereales Capilla et ce week-end, il a exposé le Scania AVP115 lors de l'événement #DriftMode à Capilla del Señor.

"Le camion a été très peu utilisé, il a seulement 20 000 kilomètres. Le problème est qu'il est resté longtemps à l'extérieur à Ushuaia et qu'il n'a pas été bien entretenu. Maintenant, nous allons en prendre soin", a déclaré Rodríguez à Motor1 Argentine.

Le Scania à Maradona
Le Scania AVP115 était exposé ce week-end au #DriftMode à Capilla del Señor.

"La documentation originale du camion indique qu'il appartenait à Diego Maradona Producciones et, depuis que nous l'avons acheté, nous avons essayé à plusieurs reprises de réunir Diego avec son camion. Mais nous n'avons pas eu de chance, nous avons essayé mille fois de le contacter par l'intermédiaire de Matías Morla", a déclaré Rodríguez.

"Je suis un transporteur et j'aime les camions. Nous avions plus de 50 camions dans la flotte de notre entreprise. Mais j'en ai eu assez d'être en désaccord avec le pays et je me suis débarrassé d'eux petit à petit. Mais je ne vais pas vendre le Scania", a-t-il ajouté.

Galerie: Le camion Scania à Diego Maradona

"C'est un camion qui génère beaucoup d'enthousiasme et de bonnes vibrations. Les gens deviennent fous quand ils le voient. Diego était une véritable idole. Il a donné beaucoup de joie aux Argentins et nous a laissé les meilleurs souvenirs", a-t-il ajouté.

Et lorsque nos confrères de Motor1 Argentine lui ont posé la question de savoir pourquoi il avait apporté ce camion à cet événement, il a répondu : "Pour le drift !". Et c'est exactement ce qui s'est passé avec le pilote Leito Drift à son volant.