La Ferrari 288 GTO Evoluzione fait partie des voitures les plus importantes jamais fabriquées par la firme au cheval cabré. Ce fut la dernière GT supervisée de près par Enzo Ferrari, et ce fut surtout l'ancêtre de la F40. La Ferrari 288 GTO Evoluzione a eu une histoire assez mouvementée, et sa rareté en fait aujourd'hui une voiture très recherchée des collectionneurs.

On estime qu'il ne reste que cinq exemplaires dans le monde (dont l'un est exposé au musée Ferrari), et l'un d'entre eux sera mis en vente aux enchères par la maison RM Sotheby's, en Allemagne, du 19 au 21 octobre.

Ferrari 288 GTO Evolution (1987)

Née pour la course

La 288 GTO Evoluzione est née au milieu des années 1980 pour participer aux épreuves du Groupe B de la FIA. Pour participer au championnat et défier la légendaire BMW M1, Ferrari était obligé par la réglementation de construire au moins 200 exemplaires homologués pour la route. La production a donc débuté en 1986, mais la même année, la FIA décide de changer complètement la formule du championnat suite à une série de graves accidents.

Le développement de la 288 s'est arrêté, avec néanmoins cinq modèles déjà assemblés. Ces GTO ont ensuite été améliorées par Michelotto et Pininfarina, qui ont travaillé sur la puissance et la légèreté notamment.

Après un passage chez nos deux protagonistes, la 288 GTO Evoluzione ressort avec un moteur de 650 ch (bien plus que les 400 ch de la 288 GTO "normale"), tandis que sa carrosserie en Kevlar et en fibre de verre lui permettait d'afficher un poids sous la tonne, en l'occurrence 940 kg. Capable de filer jusqu'à 370 km/h, ce monstre de puissance a évidemment beaucoup inspiré les ingénieurs de Maranello pour le développement de la F40.

Ferrari 288 GTO Evolution (1987)
Ferrari 288 GTO Evolution (1987)
Ferrari 288 GTO Evolution (1987)

Une valeur quasi inestimable

Le modèle présenté aux enchères a été fabriqué en 1987 et, en décembre de la même année, fut vendu au pilote de course et entrepreneur belge Jean Blaton. Au cours de sa vie, cette Ferrari a souvent changé de propriétaire et a également fait partie de la collection du Canadien Lawrence Stroll (actuel propriétaire de l'équipe de Formule 1 Aston Martin et père de Lance Stroll).

En 2015, le collectionneur Davide Raisbeck a participé avec la 288 GTO Evoluzione au Concorso d'Eleganza Cavallino Classic en remportant deux prix prestigieux. La voiture est ensuite revenue en Europe jusqu'à se retrouver en vente aujourd'hui.

Le modèle en question a récemment fait l'objet d'une restauration méticuleuse par Michelotto. Les mécaniciens ont restauré la voiture dans son état d'origine et ont repeint la carrosserie et de nombreux éléments intérieurs en Rosso Corsa. Montant de la restauration ? 133 000 euros.

Difficile d'imaginer la valeur d'une telle Ferrari. Une 288 GTO (produite à 288 exemplaires), donc moins exclusive, s'est récemment vendue entre trois et quatre millions d'euros. Cette 288 GTO Evoluzione devrait donc voir ses prix s'envoler.

Galerie: Ferrari 288 GTO Evoluzione (1987)

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!