Et les actionnaires sont variés.

Hier, Lawrence Stroll, milliardaire, patron de l'équipe Racing Point en Formule 1 et investisseur majoritaire chez Aston Martin, est devenu le président exécutif de la marque ailée.

L'homme d'affaires avait déjà redressé Force India, aujourd'hui connue sous le nom de Racing Point. Et demain (c'est-à-dire pour la saison 2021), cette écurie sera connue sous le nom d'Aston Martin Racing. En effet, le Canadien vient de finir son investissement au sein de la firme de Gaydon.

Plus d'un demi-milliard de livres sterling sont entrés dans les comptes d'Aston Martin, une fortune qui devrait aider la marque à reprendre des couleurs après avoir passé plusieurs années dans la crainte du lendemain.

Deux missions, un objectif

L'objectif de Stroll est simple : produire le plus vite possible le DBX. Dans la même période, l'équipe Aston Martin Racing doit se préparer pour produire une monoplace performante pour la saison prochaine. La fin 2020 attend Stroll et Aston martin au tournant, car si le DBX est un succès, la Formule 1 disposera de plus de budget et la voiture sera meilleure. Mais l'inverse est aussi vrai, et ce sera d'autant plus vrai que le monde est en proie à une pandémie qui immobilise la planète et les industries.

Un investisseur étonnant

La décision de Stroll de lancer la marque de Gaydon dans le Championnat du monde de F1 a peut-être déjà coûté la relation entre Mercedes-AMG et Aston Martin. Mais tout le monde chez Mercedes n'est pas contre cette action, en témoigne Toto Wolff (à gauche sur la photo) qui a acquis un peu moins de 1 % d'Aston Martin en investissant 40 millions d'euros. Les rumeurs circulent déjà, et parlent d'une écurie Aston Martin gérée par l'homme qui a rapporté 12 titres à Mercedes-Benz (6 titres Constructeur et 6 titres Pilote).

Aston Martin Boss - Lawrence Stroll

Pour l'instant, l'amourette est pardonnable, mais que se passera-t-il si elle devient plus sérieuse ? Si Wolff prend son envol pour Aston Martin, il devra tout créer pour gagner, alors qu'il dispose déjà de tout chez Mercedes, ainsi que les deux meilleurs pilotes au monde. Pour l'instant, lui seul sait comment la chose va évoluer.