À quoi devrait ressembler le sport automobile dans un avenir plus ou moins proche ? Nous avons interrogé des designers sur leur vision des voitures de course à l'avenir.

"Il y a toujours l'opportunité de présenter une bonne solution de design plutôt qu'une affreuse."

Cette déclaration de Peter Stevens, qui a conçu la McLaren F1 et la Jaguar XJ220, deux fabuleuses et légendaires créations, trouve écho en moi. Stevens a aussi été impliqué dans les projets de la Subaru Impreza WRC et de la BMW V12 LMR victorieuse aux 24 H du Mans. 

Il y a deux ans, il était fou furieux de voir les abominations visuelles créées par le nouveau règlement des museaux en Formule 1, et je lui ai offert une tribune pour qu'il fasse part de sa colère. Il estimait que les F1 devraient être aussi belles que possible, tout en représentant la performance ultime. 

Même s'il est fascinant de voir les derniers développements sur les ailerons, les aubes directrices, les monkey seats, j'ai l'impression que notre sport passe à côté de quelque chose.

Porsche 919 Hybrid de 2016

Les affaire tourneraient mieux avec un "bon design"

Il y a peu de temps, j'ai discuté avec Nick Downes, concepteur des livrées Jordan à la fin des années 1990 - dont le serpent "Bitten & Hisses" - et il me faisait remarquer à quel point c'était ironique que la F1 soit devenue frileuse en matière de design. C'est un sport dans lequel la prise de risque a toujours fait partie de l'ADN. 

L'arrivée de Downes dans l'univers de la course s'est faite après qu'il ait écrit une lettre à des propriétaires d'écuries de F1 et à Bernie Ecclestone, il y a trente ans, suggérant que "un bon design améliorerait leur business". Cela reste vrai aujourd'hui. Bernie a répondu et Nick a créé le logo F1. 

Quand la F1 a remis à plat l'allure des monoplaces en 2009, avec de grands ailerons avant, de petits ailerons arrière et la suppression des appendices aéro, elle a prouvé qu'elle pouvait oser être différente. Mais il n'a pas fallu longtemps pour que tous ces artifices aéro fassent leur retour pour encombrer à nouveau l'espace.

Des prototypes qui doivent s'inspirer de concept cars ?

Intéressons-nous au WEC : le LMP1 est le reflet d'une F1 avec un cockpit fermé. L'aéro est reine, bien sûr. Et ne paraissent-elles pas, de plus en plus, un peu... moches ? Toujours un peu plus éloignées de la grâce simpliste d'une voiture de Groupe C ? Et surtout quand on les compare avec leurs élégantes cousines en GTE.

Évidemment, le point crucial pour un prototype est d'être une plateforme de Recherche & Développement qui mène le transfert de technologie afin d'améliorer les voitures de série. Mais le sport ne devrait-il pas oser également des expériences de style ? Regardez les concept cars futuristes que nous voyons souvent sur les salons automobiles, ne devraient-ils pas avoir une influence ?

La Porsche 911, en GTE, présente un design légendaire qui a été révisé à de nombreuses reprises ; elle est à l'épreuve du temps et semble unique. En un coup d'œil, on reconnaît sa forme par rapport à celle d'une Corvette, d'une Aston Martin Vantage ou d'une Ferrari 488. 

En NASCAR, bien sûr, nous avons un angle complètement différent de la F1 et du LMP1, bien plus proche des standards du GTE en termes de forme de carrosserie. La nature "stock-car" des voitures permet aux constructeurs d'avoir une plateforme de course pour refléter leurs produits dans un environnement concurrentiel. Les éléments de style, comme les calandres et les persiennes, font partie intégrante de la différenciation entre les différentes marques. 

 

Kurt Busch, Stewart-Haas Racing Chevrolet
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

Conclusion

Y a-t-il des domaines définis d'une voiture de course qui pourraient être des zones où l'équipe aéro n'intervient pas, où les stylistes pourraient ajouter de belles formes et surfaces ? 

Nous avons demandé à des designers de se projeter en 2030, afin de montrer à quoi pourrait ressembler le sport automobile dans quinze ans. 

Alors, prenez un moment pour regarder leurs concepts du futur, et ce à quoi le sport auto, de la F1 au LMP1 en passant par la NASCAR, pourrait ressembler d'après leur vision fantaisiste. 

Pour le meilleur ou pour le pire, à vous de décider...

Source: Motorsport.com

Le sport automobile de 2030