Il aura fallut attendre la 101e édition de la Pikes Peak International Hill Climb pour enfin voir Alpine se mesurer au défi de la course de côte la plus célèbre au monde. Vainqueur de la Coupe FIA R-GT avec l’A110 Rally, c’est Raphaël Astier qui avait pour tâche de faire briller son Alpine A110 Pikes Peak. On peut dire qu’il n’a pas déçu.

Avec une troisième place finale au classement, l’Alpine a battu l’ancien record de la catégorie Pikes Peak Open, détenu par Peter Cunningham et son Acura, de plus de sept secondes. Elle est aussi la première voiture thermique de sa classe et le constructeur français signe ainsi l’une des meilleures performances de l’histoire pour une marque débutante dans le Colorado.

Alpine-A110-Pikes-Peak-2023-Raphael-Astier-Course-Open-8

Une Alpine "née" pour Pikes Peak

Spécialement conçue pour dompter les 156 virages de la course de côte, "l’A110 la plus extrême jamais conçue" selon ses dirigeants développait 500 ch sous le capot pour un poids de seulement 950 kg. C’est à bord de ce bolide que Raphaël Astier s’est installé pour une montée qui restera gravée dans les mémoires de la marque et de ses fans.

Malgré le manque d’oxygène, la menace constante des ravins ou le soleil aveuglant (dédicace à Ari Vatanen), le français à misé sur sa régularité et la constance de sa monture pour établir un superbe chrono de 9’17’’412, soit plus de six secondes plus vite que sa marque personnelle établie avec une Porsche lors de l’édition 2019.

Alpine a donc battu le record de la catégorie Pikes Peak Open et s’est classée au deuxième rang de cette catégorie et sur la troisième marche du podium général dès leur première participation. Voici ce qu’a déclaré Raphaël Astier à l’arrivée.

"C’était une belle montée et l’Alpine A110 Pikes Peak a fonctionné à merveille. J’ai essayé de tout donner et je suis très satisfait d’avoir amélioré de plusieurs secondes mon record personnel. Nous finissons troisièmes au scratch, mais aussi deuxièmes de la catégorie Pikes Peak Open derrière la référence qu’est Romain Dumas et sa voiture électrique développant quasiment trois fois plus de puissance que la nôtre. Ce n’est pas rien et nous pouvons être fiers de notre performance pour notre première participation avec Alpine. Je tiens à remercier Alpine, Signatech et leurs partenaires pour le travail formidable qui a été réalisé ces dernières semaines."

Vous pouvez revivre l’ascension en caméra embarquée de l’Alpine à Pikes Peak 2023 en cliquant sur la vidéo Youtube ci-dessous.

 

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?
Commentez!