On sait depuis un certain temps que Ferrari cessera de fournir des moteurs V8 à Maserati après 2023, car l'accord entre les deux légendaires marques italiennes se termine cette année. La société au trident fabrique des voitures à huit cylindres depuis 1959, date de la sortie de la 5000 GT, et a vendu plus de 100 000 véhicules à moteur V8 au cours des 64 dernières années. La marque de voitures de sport basée à Modène en rajoute désormais une couche avec ce duo dynamique berline et SUV.

Galerie: Premier essai de la Maserati Ghibli Trofeo 2021

Présentées d'ici quelques jours au Goodwood Festival of Speed 2023, les Ghibli 334 Ultima et Levante V8 Ultima partagent pour la dernière fois le moteur bi-turbo de 3,8 litres. Comme on le voit dans les modèles Trofeo haut de gamme, le moteur fabriqué à Maranello est bon pour 572 chevaux. Maserati ne fabrique que 103 unités de chaque et offre à l'épilogue du huit cylindres une série de modifications esthétiques à l'intérieur comme à l'extérieur pour marquer l'occasion.

Plus rapide que la Trofeo

En commençant par la Ghibli 334 Ultima, Elle apparaît dans une couleur exclusive Scià di Persia avec des accents Rubino. Il y a aussi un logo "334" sur le garde-boue pour indiquer la vitesse de pointe impressionnante de 334 km/h. Cela en fait la berline de série la plus rapide, puisqu’elle est 1km/h plus rapide que la Bentley Flying Spur Speed. Pour rappel, le Ghibli Trofeo ne peut pousser "que" jusqu’à 326 km/h.

Galerie: Bentley Flying Spur Speed (2022)

Non seulement l’Ultima est plus rapide que la Trofeo, mais elle est également meilleure au 0 à 100 km/h qui chute de 4,3 secondes à seulement 3,9 secondes. Maserati explique avoir fait un travail méticuleux sur le poids et les pneus, ces derniers présentent d’ailleurs un nouveau caoutchouc axé sur la performance qui utilise un "composé spécial".

Maserati Ghibli 334 Ultima

La berline sportive reçoit des roues de 21 pouces aux accents sombres complétées par des étriers de frein noirs brillants. À l'arrière, le couvercle de coffre est en fibre de carbone. Quant on se penche sur l’intérieur de la Maserati on trouve des sièges en cuir Ultima Pale Terracotta combinés avec de l'Alcantara pour le centre du siège. Naturellement, les badges Trident et 334 ont été brodés sur les appuis-tête tandis qu'une plaque "334" orne la console centrale. Dans la même zone, le logo "una di 103" souligne l'exclusivité de la voiture.

Maserati le jure : ses moteurs sont faits maison

Disponible en Nero Assoluto et Blu Royale, la Levante V8 Ultima est équipée de roues de 22 pouces finies en noir. Tout l’extérieur est en fibre de carbone ( même en équipement standard), et le logo "V8 Ultima" est imprégné sur les ailes avant. En entrant à l'intérieur, le multisegment hautes performances arbore des sièges en terre cuite pâle et en cuir noir, qui portent également, avec fierté, l'insigne Maserati et le "V8 Ultima". Comme pour la berline, la console centrale comporte un logo "una di 103" pour faire savoir à tout le monde que cette Levante est un peu plus spécial.

Maserati Levante V8 Ultima

Bien que Ferrari et Maserati aient à présent des moteurs V6, ils ne sont en aucun cas liés. En fait, l'ancien directeur technique du Cheval cabré, Michael Leiters, a déclaré il y a quelques années que les deux moteurs n'avaient plus rien en commun. De plus, la marque au trident a déclaré à de nombreuses reprises que son Netunno était un moteur Maserati à 100 %.

Au delà de ces deux modèles V8, Maserati présente la nouvelle Trofeo GranTurismo propulsée par un Netunno V6 au Goodwood Festival of Speed 2023, et une GranTurismo One-Off Prisma ainsi qu’une GranTurismo Folgore entièrement électrique seront également exposés. De plus, les participants pourront découvrir le SUV électrique intermédiaire Grecale Folgore, sans oublier la supercar décapotable MC20 Cielo finie en Rosso Vincente.

Galerie: Maserati Ghibli 334 Ultima et Levante V8 Ultima