Vous vous souvenez de Mitsuoka ? Cette société, basée au japon, qui conçoit des voitures néo-rétro à partir de modèles récents ? Il y a quelques années, la firme avait présenté l’Himiko, un étrange roadster basé sur la Mazda MX-5. La voilà de retour avec une nouvelle mise à jour de son modèle.

Limitée à seulement 10 unités, la MY Mitsuoka Himiko revient avec une gamme simplifiée, un seul niveau de finition et plus d'équipements standard. Avec son long capot et son arrière très court, elle ressemble toujours à une Morgan Aero 8 ou à une Jaguar XK120 et elle se laisse aller avec sept couleurs différentes : French Mint Pearl Metallic, Gris Solid ,Orange Sunshine, Chiffon Ivory Metallic, Jet Black Mica, et les nouveaux rouge passion métallisé et blanc flocon de neige.

Mitsubishi Himiko 2024

Cette Mazda MX-5 Miata (bien) déguisée reçoit des sièges en cuirs et chauffants, un régulateur de vitesse, la reconnaissance des panneaux de signalisation, la navigation et un lecteur CD/DVD si vous en utilisez encore un en de nos jours.

Galerie: 30 ans de Mazda MX-5 Miata

Grande mais avec un petit moteur

Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, la Miata version roadster britannique est nettement plus grande que la ND2 de Mazda. L'Himiko s'étend sur 4,6 mètres de long, 1,74 mètre de large et 1,23 mètre de haut. Elle est également beaucoup plus grande que la malheureuse Fiat 124 Spider que Mazda a construite entre 2016 et 2019.

La Mitsuoka Himiko 2024 est uniquement disponible avec le plus petit moteur à essence de 1,5 litre relié à la transmission automatique à six vitesses. Il développe 131 chevaux et 150 Nm de couple et l'ensemble coûte environ 44 000 euros.

Mitsuoka n'est pas la seule entreprise à gagner sa vie en vendant de nouvelles Miatas au goût rétro, car le carrossier espagnol Hurtan vend également la Grand Albaycin depuis 2008.

Galerie: Mitsuoka Himiko 2024