Il y a quelques semaines, nous vous avions parlé de cette fantastique Ferrari 412P qui fut produite en 1967 pour participer à des courses pour le Championnat du Monde FIA. Mise aux enchères par la maison Bonhams dans le cadre du The Quail Lodge Auction, en Californie, son prix aurait pu frôler les 40 millions de dollars.

Adjugée il y a quelques jours, cette machine de course en vaut finalement un peu moins mais elle est tout de même partie pour la somme astronomique de 30,25 millions de dollars ! La 412P Berlinetta était déjà l’une des Ferrari les plus rares de l’histoire, elle est dorénavant la quatrième voiture la chère jamais vendue depuis la création des premières automobiles, bien qu’elle figure loin derrière la détentrice du record : la Mercedes 300 SLR Uhlenhaut (voir ci-dessous) et ses 135 millions d’euros...

mercedes-300-slr-uhlenhaut-coupe-1955-gris-avd

Un passé à la hauteur de sa valeur ?

Digne successeur de la Ferrari 250 LM, cette voiture a participé aux 24 Heures du Mans (en 67, année de sa production) et s'est même hissée sur le podium des 1000 kilomètres de Spa. Mais malgré son historique en course, la 412P Berlinetta était essentiellement la version "pour clients" de la voiture de course 330 P3 qui figure en bonne place dans le film "Ford contre Ferrari" (Le Mans 66).

Elle sera passée entre de nombreuses mais après sa retraite sportive avant d’être homologuée pour la route. L'un de ses anciens propriétaires, qui l'avait acquise en 2005, s’est même décidé à lui offrir une restauration complète qui a nécessité neuf années de travaux pour lui permettre de retrouver sa carrosserie d'origine et sa livrée de course de l'époque avec l'équipe du colonel Ronnie Hoare. 

Enfin, cette Berlinetta renferme un V12 atmosphérique de 4,0 litres qui produisait 420ch, un chiffre presque dérisoire aujourd’hui mais impressionnant pour l’époque. Ça valait bien 30 millions de dollars non ?

Galerie: Ferrari 412P Berlinetta de 1967