Une course aux armements est en cours dans la catégorie Superbike et de nombreux constructeurs de motos semblent avoir perdu la tête. Tout est permis pour rendre les motos encore plus rapides sur les circuits avec plus de puissance, de meilleures aides électroniques, un aérodynamisme plus proéminent et tout ce à quoi vous pouvez penser. La dernière proposition de BMW Motorrad ? Une aéro active pour la M 1000 RR et la S 1000 RR.

bmw-motorrad-s-1000-rr-winglet-patent-1

Le brevet propose de convertir les winglets statiques traditionnels, récemment devenus de plus en plus courants sur les superbikes, en winglets actifs. L'idée derrière cela est que les composants statiques stabilisent la moto lors de la conduite en ligne droite et offrent plus d'adhérence, mais dans les virages, le flux d'air devient étrange et cela peut entraîner des problèmes. D'où les pièces dynamiques avec lesquelles les ingénieurs BMW veulent réduire le flux d'air même en position inclinée et le diriger là où ils veulent augmenter l'appui global de la moto sans compromettre la stabilité sur la piste.

bmw-motorrad-s-1000-rr-winglet-patent-2

Le brevet montre que BMW a conçu le système de manière à ce que les ailettes restent toujours parallèles à la surface de la route, quel que soit l'angle de la moto. Cela dirige la précieuse force d’appui dans la bonne direction. Cette innovation est sacrément cool même si elle n'est pas destiné aux conducteurs ordinaires. 

Tout pour les pros ?

Oui, cette technologie sera probablement bientôt disponible sur les M 1000 RR et S 1000 RR, mais comme toutes les autres fonctionnalités intéressantes apportées au MotoGP par Aprilia, Ducati ou Honda (l’aérodynamique active n'est pas encore autorisée en MotoGP pour le moment), ce type de technologie est destiné aux professionnels. Ce que nous pouvons imaginer pour les consommateurs normaux, cependant, c'est une sorte d'homologation spéciale. Pensez à la Panigale V4 SP2 de Ducati, à la Fireblade SP de Honda ou simplement à l'ère légendaire du Groupe B du WRC, où les constructeurs étaient obligés de construire des bombes atomiques miniatures comme une Lancia Delta Integrale (voir ci-dessous).

Galerie: Lancia Delta Integrale

Le fonctionnement du système de BMW n'est pas encore connu, car le brevet indique seulement que les winglets sont articulés avec des actionneurs. Mais comme les capteurs d'angle d'inclinaison sont un équipement standard sur presque toutes les nouvelles motos et que ces superbikes modernes s’aident avec le contrôle de traction, le contrôle de stabilité et même le mode dérive, nous supposons que BMW reliera cette nouveauté à tous les systèmes dont elle dispose déjà.