Le quatrième SUV électrique de Volvo sera le EX60. Il arrivera en 2025 et remplacera le Volvo XC60, le modèle le plus vendu de Volvo au niveau mondial avec un volume en 2023 de 228 646 unités. Le Volvo EX60 sera en concurrence non seulement avec la Tesla Model Y, mais aussi avec l'héritier du Mercedes EQC, l'Audi Q6 e-tron, la prochaine génération de BMW iX3 et le Genesis Electrified GV70.

Nouvelle plateforme, nouvelle batterie

Pour développer une nouvelle plateforme de véhicule électrique, Volvo Cars a obtenu un prêt de 420 millions d'euros de la Banque européenne d'investissement (BEI), mais nous ne savons pas si cette plateforme servira de base à l'EX60. Le nouveau Directeur produit et stratégie de Volvo Cars, Erik Severinson, a déclaré que le Volvo EX60 sera basé sur une évolution de la plateforme SPA 2 sur laquelle est basé le EX90.

Toutefois, contrairement à l'EX90, l'EX60 disposera d'un bloc-batterie structurel, ce qui permettra d'obtenir une "meilleure densité énergétique" et, grâce à une rigidité structurelle améliorée, une "grande maniabilité". Selon les dernières rumeurs, l'EX60 pourrait avoir une autonomie de 644 km.

L'EX60 pourrait également être équipé d'une batterie de 800 volts, soit le double de la tension de la batterie de l'EX90, ce qui se traduirait par une recharge plus rapide et des performances plus régulières. En outre, Volvo prévoit un plancher en aluminium mégamoulé à l'arrière de ce modèle afin de gagner 15 à 20 % de poids par rapport à un plancher moulé classique.

Conduite autonome de niveau 3

En attendant une confirmation officielle, il convient de mentionner que, selon d'autres rumeurs, le nouveau SUV sera équipé de capteurs LIDAR fournis par Luminar et d'un logiciel de conduite autonome avancé de NVIDIA.

Parmi les technologies de l'EX60 pourrait également figurer le Highway Pilot, le système de conduite autonome de niveau 3 qui sera disponible dans les pays où le conducteur est légalement autorisé à lâcher le volant et à détourner le regard de la route.