Au cours de huit générations, la Volkswagen Golf a donné naissance à une multitude de versions spéciales. Les plus recherchées étaient équipées de moteurs six cylindres dans un ensemble sans prétention. Mais bien que la lignée VR6 ait pris fin après le modèle de cinquième génération, l'équipe de Wolfsburg a construit un prototype de Golf Mk6 avec ce même moteur. Si la voiture avait été mise en production, elle aurait quand même été la Golf la plus puissante jamais conçue.

Le précurseur

Motor1 a discuté avec Volkswagen pour en savoir plus sur ce véhicule secret, à six cylindres, qui n'a jamais vu le jour. Selon Enrico Beltz, responsable du contenu, de la communication classique et des relations avec les médias, la Golf Mk6 équipée d'un VR6 était une pièce unique construite en 2009. Elle était un ancêtre de la Golf R (Mk6) et avait un moteur de 3,2 litres de l'équipe de course Rothe Motorsport. Le moteur six cylindres était basé sur le même moteur qui propulsait la Golf R32 (Mk5).

Alors que le moteur atmosphérique d'origine développait 247 chevaux, son évolution a été optimisée pour développer quelques 463 chevaux. Le couple a également été considérablement augmenté, passant de 320 Nm à 520 Nm de couple. Comme vous pouvez l'imaginer, il a fallu de nombreuses modifications pour extraire ce punch supplémentaire. Les améliorations notables comprenaient un turbocompresseur Garret GT35, des pistons personnalisés, un nouveau collecteur d'admission, différents injecteurs ou encore, des tuyaux de pression en aluminium, soudés à la main.

Plus qu'un moteur gonflé à bloc

Il y avait plus dans cette Golf Mk6 insaisissable que son moteur six cylindres. Volkswagen lui a donné les freins avant d'une Audi RS6 et des roues de 19 pouces d'une Lamborghini . De plus, la berline compacte a reçu un kit de suspension Bilstein B16 et un intérieur légèrement modifié, recouvert d'Alcantara et avec un tableau de bord gainé de cuir avec des coutures décoratives contrastées.

Les chiffres de performances ne sont pas divulgués, mais la voiture doit être une fusée de poche étant donné sa puissance élevée et son poids à vide relativement faible de 1 360 kg. Ajoutez à cela un système de transmission intégrale et une transmission automatique à sept rapports à double embrayage, et vous obtenez une véritable bombe. Le modèle de cinquième génération équipé, de la DSG, a atteint le 0 à 100 km/h en moins de six secondes lorsqu'il a été testé par les magazines de l'époque. Volkswagen nous a dit que ce prototype méconnu pouvait atteindre une vitesse supérieure à 250 km/h.

Volkswagen Golf Mk6 avec moteur VR-6

Quant à ce qui est arrivé à la voiture, elle a été utilisée en interne pendant un certain temps avant de devenir un membre permanent de la flotte Volkswagen Classic. La marque allemande a décidé de dénicher la Golf VR6 (Mk6) dans le cadre des 50 ans du modèle anniversaire. Elle sera exposée publiquement au GTI Fanfest à Wolfsburg entre le 26 et le 28 juillet.

Entre-temps, la Golf unique en son genre a récemment été présentée dans une vidéo de Halle77 mettant en vedette le patron de VW, Thomas Schäfer. Le prototype VR6 était attaché au banc d'essai où il a développé 457 ch et 531 Nm de couple, donc un peu moins de puissance mais un peu plus de couple par rapport à la puissance d'usine.

Pas la dernière et ni la plus puissante ?

Il convient de noter que ce n'était pas la dernière Golf construite par VW avec un moteur VR6. Il y avait également le concept Golf Design Vision GTI 2013 avec un VR6 qui embarquait deux turbocompresseurs pour plus de 500 ch. Quelques années plus tard, la Golf GTI Supersport Vision Gran Turismo 2015 était envisagée avec un VR6 de 503 ch.

Bien que la Golf ait été réduite aux moteurs à quatre et trois cylindres après la Mk6, la rumeur veut que Volkswagen souhaitait intégrer un cinq cylindres en ligne dans la Mk8. Cependant, Audi aurait refusé, décidant que l'unité de 2,5 litres équiperait uniquement ses voitures compactes RS. Cela dit, le moteur cinq cylindres a finalement été intégré à un produit qui ne vient pas de chez Audi, car la Cupra Formentor VZ5 utilise le groupe motopropulseur d'Ingolstadt. On le retrouve également dans la KTM X-Bow, moins connue.

Les modèles et prototypes de production VR6 n'avaient pas le plus gros moteur jamais installé par VW dans une Golf. Ce titre revient à la GTI W12-650 (voir ci-dessous), un concept complètement dingue avec son moteur central de 641 ch, basé sur la génération Mk5. Il a été dévoilé en 2007 avec une unité de 6,0 litres provenant d'une Bentley Continental GT, complétée par une paire de turbos et des freins avant d'origine RS4. L'essieu arrière et les freins proviennent d'une Lamborghini Gallardo.

Galerie: Golf GTI W12-650 - Concept