Audi a décidé qu'il n'y avait plus de place dans sa gamme pour le grand SUV électrique Q8 e-tron et sa variante coupé Q8 Sportback e-tron.

La réduction globale des commandes des deux SUV à batterie a convaincu l'entreprise allemande de fermer la chaîne de production de l'usine proche de Bruxelles, d'où sortent les Q8 e-tron.

Des ventes qui chutent

La baisse des ventes de l'Audi Q8 e-tron est confirmée par les données d'immatriculation européennes de janvier à mai 2024 qui selon Jato atteignent 6 448 unités pour le Q8 e-tron (-2%) et 3 011 unités pour le Q8 Sportback e-tron (-23%).

Audi Q8 e-tron

Audi Q8 e-tron

Audi Q8 Sportback e-tron

Audi Q8 Sportback e-tron

En réalité, les chiffres des ventes des deux SUV électriques ne sont pas si différents de ceux du Q8 "thermique" qui a enregistré 5 233 immatriculations et -36% depuis le début de l'année. Même un concurrent direct comme le SUV Mercedes EQE ne dépasse pas les 5 368 véhicules immatriculés.

Problèmes de logistique et de coûts de production

Mais cela ne change rien au fait qu'Audi a déjà décidé de fermer son usine belge de Forest, un lieu historique fondé en 1948 par Pierre D'Ieteren et destiné d'abord à la production de Volkswagen puis d'Audi, à partir de 2006.

La marque aux quatre anneaux a également annoncé qu'elle entamerait des négociations avec le comité d'entreprise, les syndicats et les partenaires sociaux pour une éventuelle restructuration de l'usine "Audi Bruxelles" et une (probable) fermeture définitive de la production.

L'usine Audi Bruxelles

Parmi les raisons de cette fermeture, Audi cite la difficulté à mettre l'usine à jour en raison de sa proximité avec le centre-ville et des coûts de logistique et de production élevés. Ceci, combiné aux maigres commandes récoltées par le Q8 e-tron et à l'arrivée imminente des premiers modèles électriques basés sur la plateforme EPI, ont conduit à la décision de "tuer" celui qui s'appelait initialement l'e-tron.

Adieu à la première Audi électrique de série

En effet, on se souvient que l'Audi Q8 e-tron est née en 2018 sous le nom d'Audi e-tron et qu'il a changé de nom à partir de 2023.

Audi e-tron 50 quattro

Audi e-tron 50 quattro

Disponible avec deux ou trois motorisations, la gamme de gros SUV électriques d'Audi a vu alterner des puissances de 313 à 503 ch au fil des ans, toujours avec une transmission intégrale quattro et des batteries de 71 à 114 kWh qui garantissent une autonomie entre 283 et 600 km. Mais cela appartient déjà au passé...