C’est un peu l’arlésienne de l’automobile de luxe. Un modèle dont le nom a d’ores et déjà fait couler beaucoup d’encre mais qui, jusqu’à présent, n’a pas dépassé le cap du prototype. Dévoilé en 2010 puis peu à peu tombé dans l’oubli, le projet Galibier pourrait bien, en fin de compte, voir le jour.

Un gage de revenus

Depuis son rachat par Volkswagen en 1998, le constructeur alsacien Bugatti accumule les pertes. En effet, malgré le tarif astronomique de la Veyron, la marque de prestige continue à creuser un important déficit. Celui-ci devrait s’amenuiser avec l’arrivée de la Chiron, mais ce second modèle ne génèrera pas suffisamment de marges que pour atteindre des bénéfices confortables. D’où l’idée de produire la berline la plus prestigieuse du monde, vendue à un tarif tout simplement exorbitant. De quoi toiser les Rolls-Royce et autres Bentley de très haut.

Le mystère demeure entier

La Galibier tire son nom d’un célèbre col routier des Alpes françaises, situé à 2642 mètres d’altitude entre les départements de la Savoie au nord et des Hautes-Alpes au sud. Initialement, cette limousine empruntait la plateforme de la Veyron mais avec une carrosserie plus classique. En 2010, le concept car est louangé par la presse automobile comme par le grand public mais les années passent et la Galibier demeure au stade du fantasme pour les nombreux fans de la marque.

Lire : Bugatti Chiron - Une version hybride encore plus puissante ?

Une source proche du constructeur aurait néanmoins confié à AutoCar que la Galibier pourrait finalement bel et bien voir le jour, sa naissance faisant l’objet de discussions entre le directoire de Bugatti et le groupe Volkswagen. Et si aucune information concrète n’a pour l’heure été divulguée, on peut d’ores et déjà parier sur le fait que le modèle devrait, en toute logique, emprunter la plateforme MSB utilisée notamment par la Bentley Mulsanne et la Porsche Panamera. Le tarif de ce carrosse des temps modernes devrait atteindre des sommets, histoire de bien marquer la différence avec ces pauvres concurrentes. Il se dit que Bugatti pourrait profiter du salon de Genève en mars prochain pour divulguer quelques renseignements complémentaires, voire pour dévoiler une nouvelle esquisse de ce paquebot automobile.

Faites partie de quelque chose de grand