Veuillez noter que notre Politique de confidentialité a changé. En continuant d'utiliser ce site, vous reconnaissez avoir lu et accepté les termes de la mise à jour Politique de confidentialité. Accepter

BMW - Le système d'injection d'eau de la M4 GTS va se démocratiser

La BMW M4 GTS est la première a inauguré le système d'injection à eau chez BMW, et il se pourrait bien que cette technologie se démocratise dans les années à venir. En effet, l'ultra sportive bénéficie de ce système pour son bloc six-cylindres 3.0 litres TwinTurbo qui développe, pour rappel, la bagatelle de 500 chevaux et 600 Nm de couple. Mais cette technologie fut loin d'être novatrice puisqu'elle était déjà utilisée durant la seconde guerre mondiale, dans certain véhicule américain et allemand, afin d'éviter la surchauffe moteur, et mieux encore, elle était utilisée pour la première fois au 19ème siècle pour quelques moteurs à gaz.

Lire : Essai - BMW 340i 2016

Aujourd'hui, le système d'injection à eau bénéficie aux moteurs hautes performances, mais il pourrait prochainement être incorporé dans de plus petites cylindrées afin de diminuer les consommations et les émissions de CO2. Mais il se pourrait bien que ce type d'injection ne convienne pas non plus à toutes les motorisations, en particulier aux trop petites cylindrées.

BMW M4 GTS
BMW M4 GTS
BMW M4 GTS

Le système devrait atteindre une production de masse d'ici l'année 2019 et sera, dans l'ensemble, similaire à celui de la BMW M4 GTS. Pour faire simple, de la vapeur d'eau distillée sera pulvérisée dans le système d'admission du moteur, juste avant la combustion, afin d'accroitre le rendement de 13% et de baisser les émissions de CO2 de 4% selon Bosch, le gestionnaire du projet. Bien évidemment, ce système occasionne l'ajout d'un nouveau réservoir pour stocker l'eau distillée. Il devrait avoir une contenance de 5 litres afin d'être opérationnel durant environ 3000 km toujours d'après Bosch. Si le réservoir est vide, pas de panique, le moteur continuera à fonctionner mais sera logiquement moins efficient et moins efficace.

Mercedes-Benz a récemment déclaré que le projet était trop lourd à supporter financièrement, mais BMW campe sur ses positions en argumentant sur le fait que les coûts de production d'un tel système vont bel et bien diminuer d'ici quelques années. En attendant, BMW est aujourd'hui bien seul sur ce créneau, et pourquoi pas tenter un coup de poker avec ce type de motorisation innovante ?

Source : Bosch via Autocar

BMW M4 GTS

Cherchez une voiture

Cherchez une voiture

À propos de cet article

Catégorie
Marque
BMW
Modèle
France
Nos éditions internationales