Si la Polo ressemble esthétiquement de plus en plus à la Golf, a-t-elle également hérité de ses gènes de sportive ?

Loin d'être aussi mythique que la Volkswagen Golf GTI, la Polo GTI jouit tout de même d'une solide réputation dans le segment des citadines sportives. Malgré tout, depuis des années maintenant, elle est dépassée d'assez loin par bon nombre d'autres sportives dans sa catégorie. Trop lisse, pas assez extravagante... Les critiques ne manquaient pas sur les précédentes générations. Pourtant, en Europe, la Polo GTI bénéficie d'une jolie cote d'amour, en témoignent notamment les chiffres de vente. En effet, la précédente génération s'est vendue deux fois plus qu'une Peugeot 208 GTi en 2016, et trois fois plus qu'une Renault Clio R.S. Seule la Ford Fiesta ST arrive à s'octroyer de meilleures ventes que l'allemande.

Finalement, même si nous avons longtemps été critique vis à vis de la Polo GTI, les clients ne s'y trompent pas. Peut-être après tout que Volkswagen joue sur l'image de marque de sa Golf GTI en attirant des clients ne pouvant pas s'offrir cette dernière, et qui, logiquement, se retournent sur une plus petite production de la marque. Alors que vaut cette nouvelle Volkswagen Polo GTI ? Nous nous sommes rendus du côté de Palma de Majorque, pour un essai réalisé sur circuit et sur routes ouvertes.

Essai Volkswagen Polo GTI 2018

GTI affirmée

Tout a été dit concernant le style de cette nouvelle Polo. En effet, elle ressemble de plus en plus à une Golf et ses dimensions se rapprochent aussi de celles de sa grande sœur. Sa version sportive ne déroge pas à la règle, et même mieux encore puisqu'elle s'habille d'un accastillage sportif bien plus extravagant par rapport aux précédentes générations. Calandre spécifique avec grille en nid d'abeille, liseré rouge qui vient traverser la face avant et s'étendre jusqu'à l'intérieur des optiques, boucliers avant et arrière plus massifs, bas de caisse proéminents, spoiler noir à l'arrière, double sortie d'échappement chromée... Bref, dès le premier coup d'œil, nous savons à qui nous avons affaire.

Essai Volkswagen Polo GTI 2018
Essai Volkswagen Polo GTI 2018

Par rapport à la Polo de cinquième génération, la sixième génération gagne 8,1 centimètres en longueur (4,05 mètres), 9,4 centimètres d'empattement (2,56 mètres) et 6,9 centimètres en largeur (1,75 mètre). La hauteur perd sept millimètres (1,46 mètre) et les voies avant et arrière ont été élargies. Comme nous, vous vous êtes sûrement dit que les ingrédients étaient globalement plus propices à la sportivité avec des voies élargies, un empattement plus long et une hauteur légèrement inférieure à l'ancienne génération. Nous allons voir un peu plus bas ce que cela donne dans les faits.

Essai Volkswagen Polo GTI 2018
Essai Volkswagen Polo GTI 2018
Essai Volkswagen Polo GTI 2018

La part belle à la technologie

La Volkswagen Polo GTI est aujourd'hui la plus technologique de sa catégorie. C'est un fait. Et elle bénéficie d'ailleurs d'une sacrée longueur d'avance, même face à la nouvelle Ford Fiesta ST que nous n'avons pas encore essayé, mais dont nous avons déjà pu prendre la température, à l'intérieur notamment. Par rapport à une Peugeot 208 GTi et à une Renault Clio R.S., l'allemande fait mieux à peu près partout. Logique puisque ses deux concurrentes directes commencent peu à peu à accuser le poids des années.

La voiture est d'autant plus assez richement dotée puisqu'elle est, de série sur la version GTI, équipée du système Active Info Display qui retransmet une partie des informations liées à la conduite sous les yeux du conducteur via un écran de 10,25 pouces, de l'écran tactile capacitif de huit pouces au centre de la console centrale ou encore de ces sièges en tissu aux légendaires motifs écossais. On pestera en revanche contre quelques options qui auraient clairement pu être de série comme par exemple la caméra de recul (300 euros), ou encore la recharge du téléphone par induction (440 euros). Mesquin pour une voiture qui s'affiche à partir de 28'920 euros.

Essai Volkswagen Polo GTI 2018
Essai Volkswagen Polo GTI 2018
Essai Volkswagen Polo GTI 2018

La théorie de la relativité

Avant d'entamer notre partie dédiée à la conduite, touchons quelques mots de la mécanique de notre Polo GTI. Exit le 1,8 litre de la précédente génération, place au 2,0 litres TSI (EA 888). Un choix étonnant pour une voiture de cette catégorie où toutes ses concurrentes cubent pour la plupart à 1,6 litre de cylindrée. De bonne augure pour l'agrément de conduite ? Ce bloc distille 200 chevaux (à 6000 tr/min) et 320 Nm de couple. Volkswagen nous annonce 1280 kilos sur la balance et un rapport poids/puissance de 6,4 kg/ch. Notre version d'essai est équipée d'une boîte robotisée à double embrayage à six rapports qui distribue la puissance aux seules roues avant. Le 0 à 100 km/h est annoncé en 6,7 secondes et la vitesse maximale à 237 km/h.

Essai Volkswagen Polo GTI 2018

Dans les faits, qu'est-ce que cela donne ? Volkswagen a fait une erreur. Nous proposer d'emblée la voiture sur circuit. D'habitude, nous ne pestons pas contre des essais sur circuit, bien au contraire, c'est l'occasion de tester les limites de l'auto. Pour la Polo GTI, concrètement, cette session l'a plutôt desservi. Dès les premiers virages, nous observons rapidement un manque de dynamisme assez flagrant avec une prise de roulis non maîtrisée, une voiture qui s'affaisse sur ses appuis, et un XDS (différentiel autobloquant électronique) à la peine. La boîte de vitesses ne brille pas non plus par son intelligence avec des rétrogradages intervenant trop tôt au freinage. Heureusement, nous pouvons reprendre la main en passant la boîte en commande manuelle. Malheureusement, elle ne vous laissera pas tout faire, notamment si vous souhaitez descendre deux rapports avant l'entrée en courbe et qu'elle estime que ce n'est pas nécessaire.

Les 200 chevaux et les 320 Nm de couple (disponibles dès 1500 tr/min) sont bien là avec des accélérations plutôt correctes et de bonnes reprises à bas régime.

En virage, la Renault Clio R.S. Trophy ou encore la Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport passent sans souci 10 km/h au-dessus là où la Volkswagen Polo GTI montrera ses limites avec un train avant surchargé. La direction trop artificielle et les freins qui ont tendance à blanchir un peu vite n'arrangent pas le tout. Le ressenti à la pédale est d'ailleurs immédiat avec un effet spongieux pas vraiment agréable pour une voiture qui se veut sportive.  Le moteur de 2,0 litres offre néanmoins plus d'agréments que l'ancien 1,8 litre, la boîte DSG peut maintenant encaisser les 320 Nm de couple là où la précédente génération stagnait péniblement à 250 Nm (avec la boîte DSG et 320 Nm en boîte manuelle). Les 200 chevaux et les 320 Nm de couple (disponibles dès 1500 tr/min) sont bien là avec des accélérations plutôt correctes et de bonnes reprises à bas régime. Le 0 à 100 km/h initialement annoncé en 6,7 secondes nous a l'air abattu en moins de temps que cela.

Essai Volkswagen Polo GTI 2018
Essai Volkswagen Polo GTI 2018

Vous l'aurez compris, sur circuit, la Polo GTI n'est pas à son aise et se fait littéralement croquer par les Renault Clio R.S. Trophy, Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport et autres Ford Fiesta ST200 (avant l'arrivée de la nouvelle génération). Nous nous sommes donc rendus sur routes ouvertes pour vraiment voir de quoi cette Polo GTI était capable dans des conditions réelles d'utilisation et où elle sera utilisée à 99,9% par ses futurs clients. Une fois les premiers tours de roue engagés : changement de ton. À allure conventionnelle et plus soutenue, la Polo GTI est une sportive agréable à vivre avec des suspensions souples qui filtrent parfaitement les aspérités de la route, sans remontées disgracieuses dans la direction. Tout l'inverse de la Peugeot et de la Ford en somme. Confortable, silencieuse et assez sobre, elle saura répondre à la moindre de vos sollicitations sur la pédale de droite sous un grondement non désagréable à l'oreille mais amplifié artificiellement via la baie de pare-brise.

Conclusion

La Volkswagen Polo GTI brille par sa polyvalence à défaut de briller par sa sportivité. Une version R devrait sans doute remédier à tout cela, sans oublier la version à boîte manuelle qui pointera le bout de son nez en septembre 2018 et qui devrait abaisser le prix d'entrée. Justement, à ce propos, la Polo GTI de sixième génération s'affiche à partir de 28'920 euros, soit 260 euros moins cher que la Polo GTI de cinquième génération. Elle s'affiche 830 euros en dessous d'une Peugeot 208 GTi by Peugeot Sport. La française est néanmoins bien plus efficace sur piste, mais elle pèchera de par ses technologies embarquées où la Volkswagen fera de toute façon mieux parce que plus récente. Sa véritable concurrente est en réalité la 208 GTi "classique" qui s'affiche à partir de 26'350 euros. De son côté, la Renault Clio R.S. débute à partir de 26'900 euros, et 29'900 euros dans sa version Trophy.

Lire aussi:

Dans tous les cas, la Polo GTI n'est pas en mesure de se frotter sur piste aux deux françaises les plus extrêmes. Elle joue dans la catégorie des plus petites, et dans ce domaine là, elle s'affiche plus cher de 2570 euros par rapport à la Peugeot et 2020 euros par rapport à la Renault. Une différence que l'on peut expliquer par le fait que la Polo est nettement au-dessus du duo tricolore en matière de technologies. En termes de performances, les Peugeot 208 GTi et Renault Clio R.S. "classiques" n'impressionnent pas non plus sur circuit. Dans les faits, la Polo GTI s'inscrit donc dans la lignée de ces sportives polyvalentes. Elle mériterait en revanche une version plus radicale pour aller chercher les meilleures de la catégorie. Ça tombe bien, cela semble prévu. Mais à quel prix ?

Photos : Volkswagen

 
Points positifs Points négatifs
 Couple à bas régime  Boîte de vitesses    
 Confort  Tarifs élevés
 Technologies à bord  Train avant

Volkswagen Polo GTI - 2,0 litres TSI 200 chevaux DSG6

Motorisation Essence TSI, 4 cylindres en ligne, 1984 cm³, turbo, injection directe
Puissance 200 chevaux / 320 Nm
Transmission Boîte robotisée à double embrayage à six rapports - DSG
Type de transmission Traction
0-100 km/h 6,7 secondes
Vitesse de pointe 237 km/h
Poids 1280 kg
Volume de coffre 351 à 1125 litres
Places 5
Economie de carburant Urbain : 7,7 l/100 km / Extra-urbain : 4,9 l/100 km / Mixte : 5,9 l/100 km
En vente 2017
Prix de base 28'920 €
Prix de la version testée 30'590 €

Galerie: Essai Volkswagen Polo GTI (2018)