La catégorie des citadines sportives se réduit comme peau de chagrin.

Vous êtes à la recherche d'une petite sportive neuve ? Vous n'aurez plus l'embarras du choix. En effet, s'il y a encore quelques années vous pouviez choisir entre une DS 3 Racing, une Peugeot 208 GTi, une Renault Clio R.S. ou encore une Audi S1, tous ces modèles ont maintenant disparu. Au moment où nous écrivons ces lignes, il reste encore la Ford Fiesta ST, la gamme Abarth 595 et 695, les Mini Cooper S et John Cooper Works et la Toyota GR Yaris.

Quid de la Volkswagen Polo GTI ? C'est terminé pour la petite allemande qui disparaît du catalogue Volkswagen. En effet, la petite citadine sportive animée par un quatre cylindres 2,0 litres TSI de 200 chevaux fait les frais des nouvelles normes environnementales. Avec des rejets de 159 g/km de CO2, elle ne fait pas partie des bons élèves dans la catégorie, même si ses 1315 unités vendues en France en 2019, soit seulement 4,4 % des 29'646 Polo vendues dans l'Hexagone cette même année, ne font clairement pas pencher la balance.

C'est une GTI de moins donc au catalogue, une GTI que l'on n'avait pas forcément encensée durant notre essai en 2018, mais une GTI qui avait au moins le mérite d'exister. La catégorie devrait néanmoins renaître de ses cendres d'ici quelques années, avec des motorisations dans l'air du temps. Ainsi, Peugeot, grand artisan de cette catégorie habituellement, devrait revenir sur le devant de la scène avec une 208 PSE et sa nouvelle motorisation électrique. Ce sera sans doute la même chose du côté d'Opel avec une Corsa sportive et électrique. Hyundai proposera prochainement une déclinaison sportive de son i20 avec la version N, un modèle qui devrait développer environ 200 chevaux.

Du côté du groupe Volkswagen, malgré un concept-car d'Ibiza chez Cupra, la citadine ibérique ne devrait pas être déclinée en version sportive. Même son de cloche du côté de chez Škoda, la prochaine Fabia, comme l'actuelle, n'aura pas le droit à une version édulcorée. Il n'y a guère plus qu'Audi qui propose une version dynamique de son A1 avec la version 40 TFSI et son quatre cylindres de 200 chevaux. Du côté de chez Volkswagen, même si la marque a affirmé son intention de développer une vraie gamme de sportives, ce sera sans doute sans la Polo GTI qui ne devrait pas être renouvelée malgré un restylage prévu pour 2021.

Galerie: Essai Volkswagen Polo GTI (2018)