Quand on parle de tout-terrain il y a bien quelques noms qui viennent immédiatement en tête. Le Defender par exemple, de Land Rover, ou le Classe G de Mercedes. Évidemment on pourrait en citer d'autres, mais voilà au moins pour les Européens. Mais outre-Atlantique aussi on sait faire des véhicules capables de passer partout. Et Jeep en est sûrement le meilleur exemple.

D'autant que la firme américaine est particulièrement appréciée sur le Vieux Continent, et ce depuis 80 ans, quand les alliés ont débarqués avec leur drôle de Willys. Ses lignes carrées, sa calandre à fentes et ses feux ronds sont d'ailleurs toujours d'actualité sur plusieurs modèles de la gamme. Mais son descendant direct, c'est le Wrangler, considéré comment l'un des meilleurs tout-terrains. Apparu en 1987, s'il en est actuellement à sa quatrième génération, depuis 2018, c'est aussi qu'il a su s'adapter. Et justement, aujourd'hui, on l'essaye en version hybride rechargeable !

Essai Jeep Wrangler 4XE

Toujours un vrai Wrangler ?

Que les amoureux du Wrangler se rassurent, le nouveau Wrangler 4xe électrifié reste un vrai Wrangler. Esthétiquement d'abord puisque rien ou presque ne le distingue d'une version 100 % thermique. Seuls quelques détails le démarquent, tous bleutés, à l'image des logos et des lettrages qui font apparaître un halo bleu autour d'eux. Le crochet de remorquage lui aussi se teinte de bleu, de même que les contours du sticker de capot de la version Rubicon. Un sticker qui a d'ailleurs une vraie fonction : celle d'éviter les reflets de capot qui pourraient gêner, notamment en sortie tout-terrain. 

Essai Jeep Wrangler 4XE
Essai Jeep Wrangler 4XE

Ah oui et il y a quand même bien un signe qui ne trompe pas sur la double motorisation thermique/électrique du Wrangler 4xe, c'est sa trappe de recharge à la base du pare-brise, côté conducteur, sur le côté. 

Essai Jeep Wrangler 4XE

Espace intérieur inchangé

Un fois grimpé à l'intérieur, on retrouve dans ce 4xe les même formes carrées et rondes qu'à l'extérieur. La présentation intérieure ne change pas sur cette version hybride rechargeable par rapport au Wrangler qui figure au catalogue depuis 2018. Il faut bien avouer que c'est un peu rustique, mais franchement, c'est bien présenté et les matériaux sont de bonne facture. Et puis n'oublions pas un point important : le Wrangler étant un véritable tout-terrain, cet habitacle doit aussi être résistant à toute épreuve. 

2021 Jeep Wrangler 4xe

Quelques différences ne trompent pas sur la nature hybride de ce 4xe au sein même de cet habitacle : juste les commandes de phares, à gauche du volant, on trouve les différents boutons permettant de passer d'un mode à l'autre, soit en hybride, soit en 100 % électrique, soit en E-Save, c'est à dire que l'on roule en thermique pour conserver le niveau de charge de la batterie pour plus tard.

Le combiné d'instruments est également spécifique, avec dans le compteur de droite, le pourcentage de puissance fournie par l'électrique et la puissance de régénération, mais également un indicateur d'autonomie et de mode dans l'instrumentation numérique au centre. Enfin, le système d'infodivertissement Uconnect de 8,4 pouces au centre permet également de suivre en temps réel le fonctionnement du système hybride.

2021 Jeep Wrangler 4xe
Jeep Wrangler 4x 2021

Bonne nouvelle à noter pour ce qui est de l'espace à bord : le système hybride n'ampute en rien l'espace intérieur, ni au niveau des places avant ou arrière, ni même dans le coffre, la batterie étant située sous l'assise arrière. 

Des accélérations insoupçonnées

Avant de démarrer, jetons un œil sur la fiche technique. Au menu, un 4 cylindres 2.0 essence turbocompressé, développant 272 chevaux et 400 Nm. Et donc, hybride rechargeable oblige, un moteur électrique de 145 ch et 245 Nm intégré à la boite de vitesse. Au total, la puissance grimpe à 380 chevaux, pour un couple combiné de 637 Nm dès 3000 tr/min. Et tout ça sans compter un deuxième moteur électrique de 61 ch et 53 Nm qui remplace l'alternateur, et peut recharger la batterie et fournir plus de couple. Mais sa puissance ne compte pas car elle ne va pas jusqu'aux roues. 

Jeep Wrangler 4x 2021

Puisqu'il est question de puissance aux roues, le Wrangler 4xe est équipé d'une boîte automatique à 8 rapports, et de deux embrayages (un pour le thermique, un pour l'électrique).

Passons rapidement sur la soixantaine de kilomètres qui sépare notre point de départ au siège de Stellantis France, à Trappes (78), du Domaine de Forest Hill (78) et ses pistes dédiées au tout-terrain. Si la position de conduite très haute est agréable, et si la largeur du véhicule nous donnant envie de tout écraser sur notre passage est facile à appréhender, la bruits aérodynamiques et de roulement, la direction floue et le freinage peu convaincant nous donnent vite envie d'aller crapahuter. On apprécie quand même de pouvoir faire nos premiers tours de roues en tout électrique en ville. Et les démarrages canons aux feux impressionnent !

Jeep Wrangler 4x 2021

Balade nature au son des oiseaux

Mais là où s'illustre un Wrangler, c'est dès que le bitume s'efface pour laisser place à des chemins. Et rien ne lui fait peur ! Le modèle est réputé comme étant un excellent franchisseur. La question se pose donc de savoir si les 200 kilos en plus sur la balance liées à toutes les technologies hybrides, batteries comprises, ne brident pas ses capacités ? 

Essai Jeep Wrangler 4XE

La réponse est très claire : au contraire ! Le Wrangler 4xe conserve exactement les capacités en tout-terrain des modèles 100 % thermiques. Ce à quoi il faut ajouter le couple instantané de l'électrique qui facilite encore les manœuvres, le 4x4 faisant fi de son gros gabarit et de son poids pour s'extirper avec brio de situations périlleuses. Bluffant, vraiment.

Essai Jeep Wrangler 4XE

Et puis cette sensation de ne pas déranger la nature environnante ajoute encore à l'expérience. On regrettera juste le son artificiel obligatoire quand on roule en zéro émission, forcément indispensable pour prévenir les piétons. Mais qu'on désactiverait bien hors des sentiers battus.

La panoplie du vrai tout-terrain est toujours de la partie : rapports courts, contrôle de descente, blocage de différentiel avant et arrière...

Essai Jeep Wrangler 4XE

Autonomie et recharge

Cette sortie en tout électrique dans la nature ampute évidemment l'autonomie annoncée en tout électrique qui est 53 km en ville. Jeep annonce également 45 km en cycle mixte. Ce que nous n'aurons pas eu l'occasion de vérifier.

Pour ce qui est de la recharge, il faut compter quelques 9 heures pour remplir la batterie de 17,3 kWh sur une prise domestique (câble mode 2 fourni). Pour peu que vous ayez une Wallbox, ce temps peut tomber à 2h30. Mais comptez quand même 1349 € pour la Wallbox. Le temps est identique pour se brancher sur une borne publique, mais là aussi il faut piocher dans les options puisque le câble mode 3 vous sera facturé 329 €. 

Jeep Wrangler Rubicon 4 x

Conclusion

Pour survivre, il faut s'adapter. Et l'hybridation de l'espèce était nécessaire au Wrangler pour continuer à être vendu chez nous. Le Wrangler 4xe est d'ailleurs désormais le seul Wrangler proposé au catalogue.

On le sait, l'hybride rechargeable est plus cher que le thermique. Proposé à partir de 68 200 € en version Sahara, le Wrangler 4xe est 10 700 € plus cher que le Wrangler thermique d'entrée de gamme proposé précédemment. Mais même plus cher, il revient moins cher car le thermique était frappé d'un malus de 30 000 € qui faisait flirter la note avec les 90 000 € ! Donc l'amateur de Wrangler devrait quand même s'y retrouver. 

Essai Jeep Wrangler 4XE
Version Wrangler 4xe Sahara Wrangler 4xe Rubicon Wrangler 4xe Overland
Prix 68 200 € 69 200 € 71 450 €

En revanche, avec son prix supérieur aux 50 000 €, le Jeep Wrangler 4xe n'est ni éligible au bonus écologique, ni à la prime à la conversion. En revanche, pour les entreprises, il est exonéré de TVS. Et là aussi ça devrait lui assurer de bien se vendre. 

D'ailleurs, à en croire les premier chiffres de ventes, ce Jeep Wrangler 4xe, tout hybride rechargeable qu'il est, semble déjà être un succès : la série de lancement First Edition a reçu plus de 2000 demandes en France, pour 300 modèles alloués au marché. Quant à la version 80th Anniversary, victime de son succès, elle a tout simplement été arrêtée, avec un temps d'attente pour les livraisons d'un an ! Voilà en tout cas autant de signes qui montrent que ce Wrangler, fort de son héritage de 80 ans, a bien fait de s'adapter pour continuer encore de nombreuses années ! 

 
Points positifs Points négatifs
Physique mythique Bruit synthétique en mode électrique
Qualités en tout-terrain Bruits d'air et direction floue sur route
Agrément de l'électrique Prix élevé

 

Galerie: Essai Jeep Wrangler 4XE (France)

Jeep Wrangler 4XE

Motorisation 4 cylindres en ligne 2.0 Turbo + moteur électrique
Puissance 272 ch + 145 ch / 380 chevaux combinés
Couple maximum 400 Nm + 245 Nm / 637 Nm combinés
Batterie 17,3 kWh
Distance en mode électrique Jusqu'à 53 km (en ville) / Jusqu'à 45 km (cycle mixte)
Temps de charge 2,5 heures (7,4 kWh) / 9h heures (prise domestique)
Transmission Boîte automatique à 8 rapports (TorqueFlite)
Type de transmission 4 roues motrices
0-100 km/h 6,4 secondes
Vitesse maximum 180 km/h
Longueur 4882 mm
Largeur 1894 mm
Hauteur 1838 à 1848 mm (Hard-Top) / 1891 à 1901 (Soft-Top)
Garde au sol 252 mm (Rubicon)
Angle d'attaque 20,8° (Rubicon) / 20° (autres versions)
Passage de gué 76,2 cm
Places 5 places
Poids 2348 à 2409 kg
Angle ventral 36° (Rubicon) / 35,4° (autres versions)
Angle de sortie 31,4° (Rubicon) / 30,7 ° (autres versions)
Volume de coffre De 548 à 1059 litres
Economie de carburant 4,1 - 3,5 l/100 km (mixte WLTP)
Émissions 94 - 79 g/km de CO2
Prix de base 68 200 € (Sahara) / 71 450 € (Overland) / 69 700 € (Rubicon)
Traction 1587 kg