Oui, il est possible de réduire le montant de sa prime !

Première partie

Vous estimez que le budget consacré à votre assurance auto est démesuré ? Vous êtes loin d'être un cas isolé, puisque le montant moyen de la prime annuelle - même s'il varie en fonction des régions - est estimé à un peu moins de 600 euros en France pour un véhicule dit léger.

Les catastrophes naturelles provoquant des sinistres automobiles ayant tendance à augmenter – de manière assez spectaculaire dans certains endroits -, les cotisations continuent d'augmenter. Si la loi Hamon n'a guère eu trop de conséquences sur les tarifs, la tendance globale indique malgré tout une légère hausse des primes.

Nous vous proposons ici un résumé des idées auxquelles vous n'avez peut-être pas songé, afin de faire baisser le prix de votre contrat d'assurance auto.

voiture volée France

1. Réexaminez votre contrat d'assurance

Il s'agit clairement du premier réflexe à voir. Commencez par bien relire votre contrat actuel car, depuis le jour où vous l'avez souscrit, votre situation personnelle ou celle de votre véhicule a pu évoluer.

Plusieurs cas de figure pourraient vous permettre de réduire le budget alloué à votre assurance auto. Nous vous invitons à vous poser les questions suivantes :

  • Avez-vous déménagé ?
  • Si oui, l'endroit où vous vivez désormais présente-t-il moins de risque d'accident ou de sinistre (moins de circulation, moins de routes dangereuses, un quartier moins à risque, une zone moins exposée aux catastrophes naturelles,...) ?
  • Parcourez-vous toujours autant de kilomètres ?
  • Disposez-vous d'un nouvel emplacement de parking ?
  • Si oui, s'agit-il d'un parking fermé ?

Les réponses à ces questions peuvent non seulement vous permettre de renégocier votre contrat d'assurance, mais également de résilier votre contrat dans le cas où votre assureur ne vous garantit plus satisfaction. Pour rappel, la loi Hamon vous permet de résilier votre contrat à tout moment.

2. Vos garanties sont-elles toujours adaptées à votre véhicule ?

Si votre voiture prend de l'âge et que, logiquement, sa côte à l'argus diminue, votre contrat doit être revu. Mais, au-delà de cela, pensez à vous poser la bonne question : l'état actuel de votre auto justifie-t-il encore la souscription d'une assurance tous risques ?

S'il est évident que l'assurance tous risques vous offrira toujours plus de garanties, il arrive un moment où l'âge ou l'état de votre véhicule n'en vaut clairement plus la peine. Vous pouvez éviter de payer trop cher et surtout inutilement en raisonnant intelligemment, c'est-à-dire en optant pour une assurance auto en adéquation avec vos besoins et ceux de votre voiture.

 

3. Et si vous rouliez moins ?

Si certains déplacements sont incontournables, il est toujours possible d'envisager de parcourir moins de kilomètres. Fait évident mais une piqûre de rappel ne fait jamais de mal : moins vous roulez, plus les chances d'éviter un accident augmentent. Les assurances auto au kilomètre sont souvent les plus intéressantes, à condition de parcourir un maximum de 10 000 kilomètres par an. Tout en bénéficiant des mêmes garanties, vous pourrez ainsi économiser de 10 à 40% sur le montant de votre prime !

Évitez donc de parcourir certains trajets inutiles, et n'hésitez pas à envisager le covoiturage, pour des trajets plus longs ou tout simplement pour vous rendre au travail. Aujourd'hui, de nombreuses plates-formes vous permettent de trouver un covoiturage près de chez vous en toute simplicité et même au dernier instant.
Concernant l'assurance auto au kilomètre, elle est disponible sous deux formats bien distincts :

  • Le forfait mensuel ou annuel fixe une limite de kilomètres pour lesquels votre véhicule est assuré. Si vous franchissez cette limite, vous devrez évidemment payer les kilomètres superflus, le plus souvent au prix fort ;
  • L'assurance auto au kilomètre « pay as you drive », avec laquelle vous ne payez donc que les kilomètres parcourus. Un boîtier électronique (mouchard) est placé dans votre voiture, ce qui freine parfois les usagés de la route.