De la Porsche 917 à la Volkswagen qui ne consomme qu'1 litre aux 100 km !

Ferdinand Piëch est mort. L'infâme gestionnaire et développeur de voitures est décédé à l'âge de 82 ans. Après des études à l'ETH Zurich, le petit-fils de Ferdinand Porsche rejoint l'entreprise familiale éponyme. A part un passage très court pour Mercedes (où il aurait pu plus tard devenir responsable du développement, mais qu'il a refusé à cause de la pression des coûts), sa carrière s'est poursuivie dans le groupe Volkswagen. En tant que président d'Audi, avant de finalement accéder au poste de président du Directoire de VW.

Ferdinand Piëch parlait parfois de "la construction de voitures" comme d'un hobby. Il a souvent exploré les limites de ce qui était techniquement faisable. Le meilleur exemple étant la Bugatti Veyron. Beaucoup de ses développements ont été révolutionnaires et restent plus que jamais actuels. Avec des aspects à la fois positifs et négatifs : La voiture de course sous sa forme moderne (Porsche 917), la traction intégrale sur les voitures particulières (quattro), la technologie diesel TDI avec l'extrême Volkswagen 1 litre, la stratégie de plateforme et l'orientation premium. Piëch était à la fois stimulant, excitant, querelleur et sûr de lui.

Dans notre galerie de photos, nous revenons sur ses véhicules les plus importants. Ceux-ci sont commentés par lui-même. Les citations proviennent de l'autobiographie publiée en 2002 sous le nom "Auto.Biographie" (Verlag Hoffmann und Campe, 288 pages).