L'homme qui a révolutionné le groupe Volkswagen...

C'est une figure emblématique de l'automobile, non seulement allemande mais aussi mondiale, qui s'en est allée. Ferdinand Piëch est décédé à l'âge de 82 ans ; il avait notamment été président du conseil de surveillance de Volkswagen AG (le groupe VW) de 2002 à 2015, et possédait jusqu'en 2017 des actions dans le groupe. Petit-fils de Ferdinand Porsche, il avait débuté sa carrière en tant qu'ingénieur dans l'usine de la marque à Stuttgart. 

Engagé à 26 ans à ce poste, il était devenu directeur du département en 1967 et directeur du département R&D en 1969. Il a été l'inventeur du célèbre Flat Six, le moteur six cylindres à plat de la marque. Mais il se fera finalement écarter chez Porsche et ira chez Audi en 1972, à l'époque où la marque aux anneaux est déjà une filiale de Volkswagen AG. Là-bas, il marque l'Histoire du constructeur en créant le système Quattro et l'Audi du même nom. 

En 1993, il accède à la présidence du directoire du groupe Volkswagen, et il sera à l'origine de la création d'une branche de luxe au sein du groupe puisqu'il mènera les rachats des marques Bentley, Bugatti et Lamborghini. Ces deux dernières sont achetées en même temps et il offre une troisième vie à Bugatti après la faillite et la fermeture de l'usine de Campogalliano. Il a également été à l'origine de l'intégration au groupe des marques Seat, Škoda ou encore Ducati.

Il reste controversé en Allemagne, et en particulier dans la galaxie Volkswagen, pour s'être opposé farouchement à des membres de sa famille et au directoire des marques. Après ses 13 années à la tête du conseil de surveillance, il a finalement été poussé dehors par Martin Winterkorn, et a quitté ses fonctions sans résister, à l'aube de ce qu'allait devenir le scandale du Dieselgate. La question de savoir s'il était au courant du scandale n'a jamais trouvé réponse. Plus récemment, Ferdinand Piëch était considéré comme l'acheteur secret de la Bugatti La Voiture Noire, présentée à Genève cet hiver.

Il s'était également fait connaître dans le monde du sport automobile et en particulier de l'endurance pour avoir conçu la mythique Porsche 917, mais aussi avoir initié le programme Audi à la fin des années 90, qui a finalement été à la base de 13 victoires de la marque au Mans. Pierre Fillon, président de l'Automobile Club de l'Ouest, a tenu à lui rendre hommage : "Caractère aussi décidé qu'ingénieux, Ferdinand Piëch était une personnalité du monde automobile. Il avait mené une carrière jalonnée de succès. Patron d'équipe, capitaine d'industrie, il a contribué à l'histoire de notre sport, de notre course, sa disparition souligne d'autant plus la valeur de tout ce qu'il a impulsé. Au nom de l'Automobile Club de l'Ouest, je présente mes pensées les plus attristées à sa famille et ses proches."

'