Vous souvenez-vous de Giancarlo Fisichella, le pilote de Formule 1 ? Passé notamment par Jordan, Benetton, Renault, Force India et Ferrari, le pilote italien a raccroché en 2009 pour se consacrer au pilotage des GT Ferrari en Endurance. Il y a d'ailleurs remporté les 24 Heures du Mans dans sa catégorie en 2012 et 2014.

Ferrari étant l’une des marques du groupe FCA, dont fait partie Alfa Romeo, l’ex-pilote F1 a été invité à prendre le volant de la Giulia dans sa version la plus poussée, la très désirable Quadrifoglio Verde. Avec son V6 dont la puissance est portée à 510 ch, la voiture est l’une des berlines les plus performantes du marché.

Voir aussi : L'Alfa Romeo Giulia QV s'offre un record sur le Nürburgring

Giancarlo Fischella semble apprécier le caractère de la voiture, notamment "la direction précise, et le comportement de l’auto tout de suite pris en main". De l’extérieur aussi, l’aisance est palpable, le pilote enchaînant les longues dérives avec la berline rouge.

Giancarlo Fischella teste l'Alfa Romeo Giulia QV
Giancarlo Fischella teste l'Alfa Romeo Giulia QV
Giancarlo Fischella teste l'Alfa Romeo Giulia QV

La voiture de la firme de Milan s’est tout de suite distinguée, sportivement. Avant même son lancement, la Giulia a été chronométrée comme la plus rapide de sa catégorie sur le très difficile circuit allemand du Nürburgring.

On attend désormais d’y voir les pilotes de la Scuderia Ferrari, Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen, si tant est qu’ils aient retrouvé leur souffle !

Lire aussi : Un cours de trompette pour Vettel et Räikkönen

Abonnez-vous à la newsletter

Alfa Romeo Giulia QV on track