Le modèle pourrait bénéficier d'un prolongateur d’autonomie grâce à un moteur thermique.

Mazda estime qu'à la fin de la décennie, 10% des ventes de véhicules neufs seront des voitures électriques. C'est pourquoi le constructeur japonais ne veut plus perdre de temps pour lancer sa toute première voiture électrique.

Selon le responsable Recherche & Développement de la marque, Kiyoshi Fujiwara, la voiture électrique de Mazda sera présentée à l'horizon 2019. En effet, lors d'une interview au site Car Advice, il a confirmé que le constructeur va dévoiler une voiture électrique d'ici 3 ans :

Bien sûr, nous avons besoin de voitures électriques. Comme vous le savez, en Norvège, l'une des plus importantes sources d'énergie est l'eau... Ce qui signifie que les voitures électriques seront bien plus propres en Norvège, mais pas aux Etats-Unis ou en Chine. C'est pour cela que nous développons des véhicules thermiques, mais nous aurons besoin de voitures électriques sur certains marchés. Par conséquent, en 2019, il sera temps de présenter un véhicule électrique là où ce sera pertinent.

Lire aussi:

Pour l'instant, le constructeur poursuivra également la production de véhicules thermiques, car la majeure partie des clients est toujours à la recherche de ce genre de voitures. Fujiwara a également confirmé que Mazda était toujours en cours de discussions avec Toyota pour une éventuelle collaboration sur ce projet, qui devrait donner naissance à un véhicule 100% électrique à faible volume, avec un petit moteur thermique disponible en option comme prolongateur d’autonomie.

Mazda et Toyota poursuivent actuellement un “partenariat mutuellement bénéfique à long terme” en partageant une usine au Mexique, où la Mazda2 Berline et la Toyota Yaris iA (berline tricorps) sont fabriquées.

L'architecture technique du premier véhicule électrique de Mazda n'est pas encore connue pour le moment, mais il est clair qu'il ne sera pas conçu à partir d'une feuille blanche, mais plutôt basé sur une plateforme existante empruntée à un modèle thermique de la marque. Ainsi, Mazda sera en mesure de réduire les ressources nécessaires au développement, et de rendre la voiture plus abordable.

Source : CarAdvice