Le premier SUV Lamborghini aura droit à une motorisation hybride.

Le Lamborghini Urus s'est soudainement retrouvé sur le devant de la scène il y a quelques jours. En effet, un prétendu mulet avait été aperçu et photographié dans l'aéroport de Munich. Mais peu de temps après, la vérité éclatait au grand jour : il ne s'agissait en fait que d'un Audi Q7 grossièrement déguisé, œuvre d'un concessionnaire allemand qui souhaitait créer le buzz autour du modèle.

Lire aussi : Lamborghini Urus - Le mulet surpris n'était en fait qu'un Audi Q7

Aujourd'hui, l'Urus refait parler de lui, mais cette fois pour de bonnes raisons. En effet, nos confrères d'Autocar ont pu glaner quelques nouvelles informations au cours d'un entretien avec Maurizio Reggiani, le chef de la RD Lamborghini. Celui-ci a ainsi confirmé une donnée technique importante : le futur SUV de la marque sera bien doté d'un bloc hybride rechargeable. Que les puristes se rassurent toutefois, l'Urus conservera l'exclusivité de cette motorisation verte qui ne fera donc pas son apparition sur les autres véhicules de la marque. La gamme du baroudeur italien comptera également un moteur V8 turbo de 4 litres, dont on ne connaît pas encore grand chose. En effet, Maurizio Reggiani a affirmé que le turbo était inévitable pour ce type de véhicule, qui requiert beaucoup de couple. Là aussi, il ne s'agit pas d'une orientation globale de la marque, puisque toutes les sportives de la firme continueront de faire confiance à des moteurs atmosphériques.

Sur le plan esthétique, le modèle de série ne sera pas un copié-collé du concept présenté en 2012. "Il a considérablement évolué depuis le concept et la voiture finale sera bien mieux aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur " a ainsi déclaré Maurizio Reggiani. Partageant sa plate-forme avec les Audi Q7 et Bentley Bentayga, l'Urus bénéficiera d'une suspension pilotée. Il profitera en outre de travaux poussés en matière d'aérodynamique et de poids. Il devrait être dévoilé en 2018.

Source : Autocar

Lire aussi : VIDÉO - La Lamborghini Miura sur les traces de ses origines

Lamborghini Urus