Une nouvelle supercar, conçue et fabriquée en France ? C'est pour bientôt !

C’est en septembre 2017 que l’Akylone de Genty Automobile devrait voir le jour. Un modèle qui avait été dévoilé virtuellement il y a cinq ans déjà. Depuis, les initiateurs du projet sont partis en quête de fonds afin de pouvoir matérialiser leur rêve. En outre, sachez qu’il ne faudra pas rouler sur l’or pour pouvoir s’en offrir un exemplaire !

Un atelier a d’ores et déjà vu le jour à Saint-Yorre, non loin de Clermont-Ferrand. Sous peu, une première chaîne de montage robotisée devrait également faire son apparition afin de pouvoir assembler le premier exemplaire de l’Akylone. Genty Automobile a annoncé qu’il lui faudra entre 8 et 9 mois pour pouvoir produire et fiabiliser toutes les pièces nécessaires à l’assemblage du coupé.

Genty Akylone

La première Akylone devrait donc fouler le macadam dès l’automne prochain. Mais seuls les investisseurs ayant participé à la première levée de fonds pourront profiter de ce joujou dans un premier temps.

En effet, Genty Automobile, pour parvenir à ses fins, a élaboré un ingénieux montage financier basé sur la multipropriété. Le premier exemplaire a ainsi été mis en vente auprès de plusieurs acquéreurs qui ont pu contribué à la finalisation du projet pour la modique somme de 4.000 € la part. L’Akylone n’étant pas encore homologuée, tous les contributeurs pourront profiter de leur nouvelle monture sur circuit durant un temps donné.

Lire aussi : McLaren a doublé ses ventes en 2016 !

Par contre, en mars prochain, le petit groupe français lancera une seconde levée de fonds afin d’attirer de nouveaux contributeurs. De quoi produire un deuxième exemplaire de l’Akylone et ainsi satisfaire de nouveaux mordus de belles carrosseries. À ce titre, n’hésitez pas à jeter un œil sur le site de Genty Automobile en cliquant ici.

Abonnez-vous à la newsletter

Genty Akylone