Essai Ford Fiesta Active - Sympathique usurpatrice

Jusqu'à présent, la recette consistant à transformer une citadine en SUV n'a jamais vraiment fonctionné, ou tout du moins n'a-t-elle pas rencontré le succès escompté par les constructeurs qui misaient sur elles. Par exemple, Citroën n'a jamais vendu beaucoup de C3 XTR, et Volkswagen n'a pas non plus séduit les foules avec sa Polo Cross. Alors pourquoi diable la marque Ford tente-t-elle sa chance sur ce segment de niche, avec non pas un mais deux modèles, la Fiesta et la Ka+ dans leur déclinaison active ? Aurait-elle perdu toute notion de bon sens ?

Eh bien non rassurez-vous, le constructeur à l'ovale sait très bien ce qu'il fait, et il se lance dans cette aventure avec la certitude que l'heure de ces aventurières urbaines est arrivée. D'après lui, le durcissement du malus, qui frappe de plein fouet les vrais SUV, amènera le marché à reconsidérer des voitures qu'il boudait jadis. L'idée est donc de proposer un SUV – ou tout du moins quelque chose qui y ressemble – échappant aux contraintes du malus.

Pour évaluer les chances de réussite de ce pari, nous sommes allés tester la Fiesta Active en région parisienne. Nous avons opté pour le moteur essence EcoBoost 100 ch, qui s'inscrit dans une offre comportant également des essence de 85, 125 et 140 ch, ainsi que des diesel de 85 et 120 ch

La Fiesta peut également se transformer en redoutable petite sportive

 

La Fiesta en tenue d'aventurière

Sur le plan esthétique, la déclinaison Acti...