Essai Ford Fiesta ST-Line (2018) - Des atouts à faire valoir

Dans un segment de plus en plus vieillissant, Ford tire son épingle du jeu grâce à sa nouvelle Fiesta. Avec plus de 18 millions de voitures vendues depuis son début de carrière en 1976, il faut avouer qu'ils auraient tort de s'en priver. La France, réputée pour être un marché compliqué, réussit plutôt bien à la Fiesta puisque depuis son lancement, 1,5 million de modèles ont trouvé preneur sur notre territoire. Avec sa nouvelle Fiesta, Ford entend bien enfoncer le clou et propose très rapidement après le lancement une gamme complète avec des voitures à la philosophie bien différente.

Lire aussi :

Ainsi, nous retrouvons par exemple la version Active, la baroudeuse, le modèle Vignale, la plus haut de gamme, la ST, la version la plus sportive, ou encore le modèle que nous essayons aujourd'hui, la variante ST-Line, qui s'habille comme une Fiesta ST, mais avec un petit moteur moins pourvu en équidés. Pour prendre en main cette alternative intéressante sur le papier, nous nous sommes rendus sur le circuit du Castellet, à l'occasion du week-end des 10'000 tours, afin de tester dans les meilleures conditions possibles celle qui se veut sportive (mais pas trop).

Essai Ford Fiesta ST-Line (2018)

Tenue correcte exigée

C'est la grande mode du moment : proposer des voitures aux moteurs conventionnels se cachant sous la robe des sportives les plus véloces de la gamme. La Ford Fiesta ST-Line en fait bien évidemment parti, mais elle renferme toutefois un moteur en adéquation avec ses p...