Sur le web, Bugatti tire son épingle du jeu.

En 2016, Toyota a perdu sa place de premier constructeur mondial, au profit du groupe Volkswagen. Le géant nippon pourra toutefois s'enorgueillir d'un autre titre honorifique, celui de la marque la plus recherchée dans le monde sur Google. Maigre consolation... 

Lire aussi:

Quickco a en effet analysé les recherches Google relatives aux marques automobiles de chaque pays, tout du moins lorsque cela était possible (des pays tels que la Corée du Nord ou l'Iran protègent en effet ces informations). Au total, 193 pays ont donc été passés au peigne fin. Avec parfois des résultats surprenants.

Nous l'avons annoncé en préambule, Toyota trône au sommet du classement et occupe la première place des recherches automobiles sur Google dans 74 pays. Le podium est complété par BMW et Hyundai, qui arrivent en tête dans respectivement 51 et 17 pays. Attention toutefois, ces chiffres peuvent être trompeurs, car les différences en matière d'utilisateurs et donc de clics par pays sont considérables. Entre une première place aux États-Unis et une première place en Mongolie, il y en effet un monde dont ne tient pas compte cette étude. En outre, certaines régions diposent de leur propre moteur de recherche.

En épluchant la carte, on aperçoit que quelques pays font preuve d'un certain chauvinisme, au moins virtuel. C'est notamment la cas de la France (1ère place occupée par Renault), de l'Italie (Fiat), de l'Allemagne (BMW) ou encore de la Suède (Volvo). 

En revanche, le Japon plébiscite un constructeur étranger (BMW), au détriment de ses marques locales (Toyota, Honda ou Nissan pour ne citer que les plus connues). Les internautes américains ont eux aussi privilégié une marque étrangère, en l'occurrence Toyota.

Côté constructeurs français, on observe que Renault brille en France, dans certains pays du Maghreb et en Turquie. Peugeot termine en tête au Danemark, Citroën brille par son absence. Enfin, détail amusant, la marque la plus recherchée au Niger n'est autre que...Bugatti

Source et illustrations : Quickco

Lire aussi: