Une augmentation de 66% du temps de trajet lors des heures de pointe pour la ville la plus embouteillée au monde.

Tom Tom, l'une des marques phare de GPS, a établi le palmarès 2017 des villes les plus embouteillées au niveau mondial, européen et français.

L'étude a calculé le taux de congestion des grandes agglomérations dans le monde, en définissant l'augmentation du temps de trajet en condition de trafic fluide, et le temps du même trajet en situation d'embouteillage. Un trajet de 100 minutes initialement, et qui passe à 120 minutes en cas de bouchons par exemple, correspond ainsi à un taux de congestion de 20%.

Lire aussi:

Au niveau mondial, la palme revient ainsi à Mexico City, avec un taux de congestion de 66%. La capitale mexicaine conserve ainsi sa position peu enviable devant deux mégalopoles asiatiques : Bangkok (61%) et Djakarta (58%).

Sur le plan européen, c'est Bucarest qui pointe en tête, la capitale roumaine affichant un taux de congestion de 50% aux heures les plus critiques. Viennent ensuite les deux plus grandes villes russes : Moscou (44%) et Saint-Pétersbourg (41%).

Marseille, ville française la plus embouteillée

Et la France alors ? Sans surprise, c'est Marseille qui conserve le titre de ville hexagonale la plus embouteillée, avec un taux de congestion de 40%, qui place également la cité phocéenne au 5e rang du classement européen, et au 26e rang mondial.

Tout aussi logiquement, Paris arrive deuxième du classement national (38%) et, ex-aequo, Bordeaux et Montpellier (31%). Pour la petite histoire, le top 10 français est complété (dans l'ordre) par Lyon, Nice, Grenoble, Toulon, Strasbourg et Toulouse.

À noter que le taux de congestion poursuit son augmentation au fil des ans. Marseille et Paris enregistrent ainsi une hausse de 2% par rapport à l'année précédente, +4% pour Bordeaux.

Source : Tom Tom