Le losange va dépêcher 11 Formule 1 sur place !

Les Classic Days, c'est ce week-end sur le circuit de Nevers Magny-Cours, en Bourgogne. Un rassemblement de plus de 1750 voitures anciennes de 1899 à aujourd'hui, et qui rencontre un succès, chaque année, plus important. Pour Renault, ces 29 et 30 avril seront l'occasion de fêter l'anniversaire de l'arrivée du constructeur au losange en F1.

Renault F1 aux Classic Days
Renault F1 aux Classic Days
Renault F1 aux Classic Days

C'est en effet en 1997 que Renault a fait débuter sa RS01, la fameuse Yellow Tea Pot, avec un certain Jean-Pierre Jabouille. Elle est équipée d'un V6 turbo d'1,5 litre, associé à un turbo.

Lire aussi:

Le surnom de théière jaune lui a été donné par les Anglais en raison de sa forte propension à casser ses moteurs, et donc, à créer un énorme panache de fumée derrière elle. Il faut dire que la marque française débarquait dans la catégorie avec une technologie inédite, celle du moteur turbo. Raillée au début, Renault saura l'imposer en seulement cinq ans à tous les autres constructeurs. Dès 1979, Jabouille impose ainsi la Renault, à Dijon, ce qui ouvre la voie à une nouvelle ère en Formule 1.

De cette période, la voiture prototype d'Alpine, l'A500 de 1976 sera dépêchée, ainsi que plusieurs monoplaces allant de 1977 à 1985. Seulement motoriste dans les années 1990, mais couronné avec Williams et Benetton, Renault reviendra en F1 avec un V10 novateur à partir de 2001, le fameux moteur à 111° qui s'imposera lors du Grand Prix de Hongrie 2003, avec un certain Fernando Alonso. Quatre voitures de cette période seront ainsi présentes, de la R23 de 2003 à la R28 de 2008.

Retrouvez notre présentation de la Renault F1 2017

Abonnez-vous à la newsletter

Renault F1 aux Classic Days