Mais où s'arrêtera Mansory ?

Vous trouviez le Mercedes-AMG GLS 63 trop discret ? Difficile pourtant de faire plus extravagant comme SUV sportif. Oui mais c'était sans compter sur Mansory, le préparateur le plus extravagant de la planète automobile. Si les SUV bodybuildés ne sont pas les plus aérodynamiques du monde, Mansory s'essaye quand même à quelques facéties aérodynamiques avec l'apparition de nombreux éléments spécifiques comme ces nouveaux boucliers plus imposants, ou encore ce capot percé et nervuré chargé de refroidir encore davantage le moteur et de canaliser les flux d'air. Sur les côtés on remarque l'apparition de nouvelles jupes latérales plus prononcées et à l'arrière d'un bouclier encore plus massif qui accueille, comme sur la version standard, une quadruple sortie d'échappement.

Mercedes-AMG GLS63 by Mansory
Mercedes-AMG GLS63 by Mansory
Mercedes-AMG GLS63 by Mansory
Mercedes-AMG GLS63 by Mansory
Mercedes-AMG GLS63 by Mansory

À bord, Mansory ne peut malheureusement pas cacher le poids des années qui s'abat sur l'intérieur maintenant désuet de la voiture. Néanmoins, les préparateurs y ont tout de même intégré quelques éléments spécifiques comme ces sièges en cuir spécifique mêlé à de l'Alcantara au centre de l'assise, ou encore ces nombreux éléments en carbone qui viennent orner le volant, la planche de bord ou encore les contre-portes.

Lire aussi :

Forcément, que serait une présentation par Mansory sans quelques petits ajustements techniques. En l'occurrence il ne s'agit même plus d'ajustements mais d'une vraie mise à niveau puisque le bloc V8 de 5,5 litres de cylindrée bi-turbo d'origine sort maintenant 840 chevaux et le couple gargantuesque de 1150 Nm. On est donc maintenant assez loin des 585 chevaux d'origine. Mansory ne précise pas les performances de l'auto, mais celle-ci doit très certainement abattre le 0 à 100 km/h en moins de 4,5 secondes et avoisiner les 300 km/h en vitesse de pointe.

Source : Mansory

Mercedes-AMG GLS 63 par Mansory