Le grand patron du Losange est revenu sur le leadership du Groupe dans le domaine des voitures électriques.

C'est en 2008 que Carlos Ghosn avait fait le pari de lancer le groupe Renault-Nissan dans la voie de l'électrique. Une décision risquée, à l'époque, tandis que la crise économique des subprimes débutait. Pratiquement dix ans après, force est de constater que le constructeur français avait alors pris la bonne décision. Avec le lancement d'une gamme complète depuis 2012, Renault-Nissan semble aujourd'hui être le leader du segment.

Renault Zoé Sicile

Si ce dernier représente seulement 0,5% du marché mondial, Renault-Nissan le domine avec 50% des parts, et 450'000 voitures électriques sur les routes. Le président de Renault estime que l'évolution devrait encore s'accélérer ces prochaines années, citant notamment une étude qui annonce que l'électrique représentera 10% du marché mondial en 2025, et que ce type de voitures représente 2/3 du trafic dans les grandes villes du monde.

Lire aussi:

Carlos Ghosn se montre aussi satisfait de son engagement en Formula E. La compétition de monoplaces électriques, dominée par Renault e.dams et Sébastien Buemi, est une belle vitrine pour le Losange : "Les succès en Formule électrique où nous avons remporté 5 courses sur 6 cette saison sont une autre preuve de notre leadership", explique Carlos Ghosn.

e.dams
Renault e.dams

"Pour l’instant en tant qu’actionnaire, ce que vous avez vu c’est le coût de cette option stratégique vous n’en avez pas encore vu les dividendes", prévient-il. "Je vous garantis que, quand les dividendes vont venir, vous serez très contents. Quand la voiture électrique va représenter 2 %, 3 %, 4 % du marché mondial et que nous serons leaders de la voiture électrique, vous serez les premiers à en bénéficier. Vous pourrez vous dire, 'ils ont bien préparé l’avenir'."

Faites partie de quelque chose de grand