Le marché des voitures d'occasion grimpe de manière spectaculaire.

L’un des ouragans les plus chers de l’Histoire américaine quitte peu à peu la ville de Houston et se dirige en direction de la Louisiane. Selon des experts allemands des catastrophes naturelles, cet ouragan a généré 49 milliards d’euros de dégâts pour l’État du Texas.

Au total, les experts annoncent que 500'000 véhicules ont été inondés, et se pose alors la question des couvertures d’assurance dans de pareilles situations. Il faut savoir qu’aux États-Unis, le National Flood Insurance Program ; un fonds d’assurance public en cas d'inondations, n’a plus un sous en poche. Pire encore, ce fond est déjà endetté à hauteur de 25 milliards dollars.

 

Dans un tel contexte, les particuliers vont tenter par tous les moyens de redémarrer leur véhicule. D’autres vont effectuer les réparations nécessaires, nettoyer soigneusement le véhicule et le revendre au plus vite. Il n’est pas interdit de vendre un véhicule ayant subi une inondation, à condition que le vendeur le précise clairement dans l’annonce (ce qui n’est pas le cas au regard des précédents ouragans).

Le marché de l’occasion a d’ores et déjà atteint des sommets, et les experts s’accordent à dire que les prix vont encore augmenter à cause de l’offre très restreinte. Les concessionnaires quant à eux devront connaitre un pic d’activité, les personnes correctement couvertes par leur assurance privée rachèteront sans doute un autre véhicule.

Vous aimerez aussi: