Pour le moment, deux raisons sont évoquées.

Vous n’êtes pas sans savoir que la production de la Tesla Model 3 a pris du retard. Le constructeur de Palo Alto avait initialement prévu de produire 100 Model 3 en août, 1500 unités en septembre, puis, augmenter la cadence pour assembler 20'000 exemplaires par mois dès décembre 2017.

Cependant, les choses ne se sont pas passées comme prévu et Tesla doit faire face à quelques problèmes au niveau des chaînes de montage. Jusqu’à fin septembre 2017, Tesla n’avait produit que 260 Model 3, ce qui est très peu par rapport au plan de départ.

Annonce Tesla Model 3 d'occasion

Lire aussi:

Tesla n’a pour le moment pas officiellement communiqué sur les raisons de ces retards. Cependant, la presse américaine a cherché à comprendre et le moins que l’on puisse dire, c’est que les causes évoquées sont encore assez floues.

Selon un analyste, Colin Rusch, qui a pu questionner la direction de Tesla, le problème vient des fournisseurs d’équipements. Tesla pointe du doigt un petit nombre de fournisseurs qui n'ont pas respecté les délais de livraison.

 

En plus du motif précédemment évoqué, le Wall Street Journal annonce quant à lui que si la production de la Model 3 est lente, c’est à cause des soudures, beaucoup plus nombreuses que sur une Tesla Model S ou Tesla Model X. Le journal avance que la Model 3 utilise plus d’aciers que les deux autres modèles (en aluminium), et que les robots prennent plus de temps que prévu pour effectuer toutes les soudures nécessaires.

Quoi qu’il en soit, le ou les problèmes ne semblent pas encore résolus par le constructeur californien. Pour rappel, la Tesla Model 3 a enregistré plus de 400'000 précommandes. Hélas, il y a de fortes chances que les clients ne soient pas livrés à temps, à moins que Tesla ne solutionne le problème rapidement et intensifie la cadence dans les futurs mois.

Lire aussi:

Tesla Model 3