Une plateforme et des moteurs Renault pour la prochaine citadine japonaise, le scénario est plausible.

Il y a un peu plus d'un an, le groupe Renault Nissan mettait la main sur Mitsubishi. Bien entendu, ce rachat est tout sauf anodin pour le constructeur japonais, qui va pouvoir s'appuyer sur le savoir-faire de l'Alliance. D'ailleurs, selon les anglais d'Auto Express, Mitsubishi profitera de sa nouvelle position pour lancer une citadine techniquement proche de la Renault Clio.

2017 Mitsubishi Mirage

La voiture remplacerait la confidentielle Mirage (ou Space Star en Europe) en photo ci-dessus. Elle reprendrait la plateforme de la future Clio attendue pour 2018, et hériterait également de ses moteurs trois cylindres. Une version intégralement électrique serait également au programme. En effet, Mitsubishi s'intéresse lui aussi à ce type de motorisations, comme l'a d'ailleurs prouvé le récent prototype e-Evolution.

Lire aussi :

L'information a été lâchée par le vice-président de la stratégie de Mitsubishi, en marge du salon de Tokyo. Vincent Cobée a en effet expliqué que le développement d'une plateforme propre à Mitsubishi serait trop dispendieuse, ce qui pousse le constructeur japonais à regarder du côté de son nouveau partenaire tricolore.

La Clio gagnerait donc une deuxième cousine japonaise, après la Nissan Micra. Mais comment s'appellera ce nouveau membre de la famille signé Mitsubishi ? Difficile de le savoir pour le moment, même si certains misent déjà sur le nom de "Colt", qui fut fièrement porté par de précédentes citadines de la marque.

Source : Auto Express

Lire aussi :

2017 Mitsubishi Mirage