Du modeste Mizushima au L200 actuel, les choses ont bien changé.

Mitsubishi replonge dans son histoire à l'occasion de son 100e anniversaire (1917-2017). Nous avons par exemple découvert il y a quelque temps la Modèle A, premier véhicule de tourisme du constructeur. Mais aujourd'hui, ce sont donc les pick-up au diamant qui sont mis en valeur.

L'histoire commença avec des véhicules microscopiques, comme l'original Mizushima de 1946 (trois-roues et 0,4 tonne, ci-dessous à gauche) ou le non moins atypique Leo de 1959 (ci-dessous à droite). Suivirent au fil des années des modèles tels que le Jupiter Junior, plus imposant, ou le pick-up Colt qui reprenait pour sa part les dimensions réduites de ses aînés.

Mitsubishi pick-up
Mitsubishi pick-up

La décennie 70 fut marquée par l'apparition du Forte – ou L200 en fonction des marchés –, mis au point aux côtés de Chrysler, alors partenaire de Mitsubishi. Présenté en 1978, ce véhicule visait surtout les États-Unis et arborait d'ailleurs des blasons américains à ses débuts. Chrysler le proposa en effet dans la gamme Plymouth, sous le nom de Arrow Truck, et dans celle de Dodge, où il héritait du nom de D-50. Puis, en 1983, Mitsubishi commença à vendre réellement des voitures sur le marché américain. Le constructeur japonais intégra logiquement à sa gamme le Forte, qui devint alors le "Mighty Max".

Lire aussi :

La firme japonaise poursuivit son aventure sur ce segment avec le Strada. Lancé en 1991 au Japon (certains le découvrirent dès 1986), renouvelé en 1996, 2005 et 2015, ce pick-up connut diverses appellations selon les marchés (Strada, L200, Triton).

Mitsubishi pick-up

Aujourd'hui, la success story est entretenue par le L200 de cinquième génération, l'un des modèles les plus appréciés de la gamme Mitsubishi au niveau mondial. D'ailleurs, les chiffres de ventes ne trompent pas : entre avril 2016 et mars 2017, le L200 a séduit 141'000 clients, ce qui le place sur le podium des meilleures ventes du constructeur, derrière l'Outlander et l'ASX.

Lire aussi :

Mitsubishi et les pick-up