Un modèle présenté en août 1917 !

Malheureusement moins médiatisé que dans les années 1980 et 1990, Mitsubishi Motors fête pourtant ses 100 ans d'existence en 2017.

La division automobile de la firme aux Diamants voit en effet le jour en 1917, soit près de 50 ans après la naissance du Groupe Japonais.

C'est en août de l'année 2017 que le constructeur nippon dévoile son premier véhicule de tourisme. Il est sobrement baptisé : Modèle A.

L''occasion pour nous de revenir sur ce modèle emblématique de Mitsubishi, dont la production a débuté dans une usine de fabrications de moteurs au sein d'un chantier naval dans la région de Kobe (ah le fameux boeuf de Kobe !).

La Mitsubishi Modèle A est une berline 4 places, dont l'habitacle était conçu sur le modèle des calèches de l'époque. Il est vrai qu'au début des années 1900, le cheval avait encore une place prépondérante dans le transport de personnes.

 

Longue de 3,83 mètres pour 1,62 m de large, cette Mitsubishi serait aujourd'hui considérée comme une petite citadine. Sous le capot, on trouvait une mécanique assez performante pour le début du siècle dernier : un 4 cylindres essence de 2,8 litres, développant la puissance de 35 ch ! Une cavalerie capable de propulser la Modèle A jusque 30 km/h, ce qui était loin d'être ridicule.

M. Ushida, chargé de la conception du moteur de la Modèle A, précisait à son sujet que "le véhicule était doté d’un habitacle en bois de grandes dimensions associé à un moteur de 35 chevaux. Aucune tolérance de fabrication n’avait été définie, les dimensions dépendaient donc essentiellement des compétences et de l’intuition des mécaniciens. Ce n’est qu’après avoir causé le serrage de plusieurs moteurs que nous avons décidé pour la première fois de définir des tolérances appropriées. Les roues dentées n’étaient pas parfaitement centrées, d’où la présence de frottements importants entre les dents, ce qui se traduisait par un fonctionnement extrêmement bruyant. L’habitacle était conçu sur le modèle des calèches, et souffrait d’un poids extrêmement élevé pour sa taille. La vitesse maximale du Modèle A avoisinait les 30 km/h. Je me souviens que nous adorions klaxonner lorsque nous étions à son bord".

Pourtant, la Mitsubishi Modèle A ne fera pas une grande carrière. Seuls vingt exemplaires seront produits et la firme aux Diamants abandonnera provisoirement l'automobile "grand public" en 1921, pour se concentrer sur les utilitaires et sur les avions !

Mais l'histoire n'en restera pas là...

Source : Mitsubishi