Le premier prototype verra le jour en 2019 et il sera 100 % électrique.

Le marché automobile turc est l’un des plus importants d’Europe. Ce marché accueillera très bientôt un nouveau constructeur automobile 100 % turc. Chaque année, les constructeurs automobiles écoulent près d’un million d’unités en Turquie, les constructeurs comme Renault, Hyundai, Honda, Toyota et Fiat ont tous des usines dans ce pays transcontinental.

Grâce à l’initiative du président Recep Tayyip Erdogan, cinq grandes entreprises turques de l’automobile et de la technologie se sont réunies dans un nouveau projet historique pour le pays. Ce projet est baptisé "l’automobile de la Turquie".

Ce conglomérat d’entreprises devrait lancer le premier prototype en 2019, pour la version de série, il faudra attendre 2021. Cette voiture sera 100 % électrique et aura  la lourde tâche de marquer les esprits.

La Turquie et l'automobile:

 

Au premier abord, le lancement d’une nouvelle marque de voiture est très difficile. Cependant, grâce au soutien du président Erdogan et à la bonne santé financière des entreprises, ce conglomérat d’entreprises devraient pouvoir atteindre son objectif. Si la Turquie parvient à mettre sur les rails ce projet avec brio, cette nouvelle pourrait causer du tort (sur le territoire turc) aux autres constructeurs automobiles. Il faut également souligner que la Turquie est géographiquement très bien située. Cette nouvelle voiture pourra ainsi très facilement être distribuée au reste du monde.

La Turquie est un des acteurs majeurs de la distribution des pièces automobiles. Le pays souhaite s’appuyer sur cette expertise (en matière de pièces détachées) afin de parvenir à ses fins.

Depuis l’annonce, les médias turcs et les amateurs d’automobiles sont impatients de conduire leur première voiture électrique 100 % Made in Turkey.  

Lire aussi: