Elle a même droit à de nouvelles batteries.

À l'image de son homologue thermique, la Renault Fluence électrique a connu des jours difficiles en France avant de disparaître dans l'anonymat. Cependant, elle poursuit sa carrière en Corée du Sud, pays où le Losange avance aux côtés de Samsung. Elle y est donc vendue sous le nom de Renault Samsung SM3 Z.E.

2018 Renault-Samsung SM3 Z.E.
2018 Renault-Samsung SM3 Z.E.

Aujourd'hui, la tricorps électrique évolue et gagne de nouvelles batteries de 36 kWh (aucune prise de poids n'est à déplorer). La SM3 Z.E. peut ainsi parcourir 213 km avec une charge, selon le cycle sud-coréen (plus sévère que le cycle NEDC). Ce n'est pas énorme dans l'absolu, mais cela représente quand même une hausse de 57% par rapport à l'ancienne version.

Vous aimerez aussi :

Le Losange indique que les automobilistes du pays parcourent en moyenne 40 km par jour, ce qui signifie qu'une recharge tient à peu près cinq jours. En d'autres termes, 213 km suffisent. En Corée du Sud, la SM3 Z.E. cherche à séduire des particuliers (Renault parle même d'une "forte demande des clients particuliers"), des compagnies de taxis et des institutions publiques. 1200 exemplaires ont par exemple été livrés au Ministère de la Santé et du Bien-être en avril.

Malgré ses progrès, la SM3 Z.E. fait un peu pâle figure face aux voitures électriques modernes. Une Renault Zoé, plus séduisante, est par exemple capable de parcourir environ 300 km dans la vraie vie.

Lire aussi :

 

 

2018 Renault-Samsung SM3 Z.E.