L'Alfa Romeo Stelvio Quadrifolglio a peut-être du souci à se faire.

Lamborghini nous a présenté son Urus le 4 décembre. Comme attendu, nous avons découvert un vrai monstre de puissance, un Super SUV (dixit Lamborghini) doté d'un V8 biturbo de 650 chevaux. Alors bien sûr, on imagine volontiers que l'Urus a tout pour s'imposer sur le Nürburgring, le célèbre circuit allemand qui attire tant les constructeurs en quête de records. Et les hommes de Lamborghini se disent en fait la même chose.

Le site Car révèle en effet que l'Urus tentera sa chance sur la Nordschleife au printemps 2018, histoire de bénéficier de conditions climatiques optimales. Il s'appuie sur des déclarations explicites de Maurizio Reggiani, le chef de la R&D de Lamborghini. 

Vous aimerez aussi :

2019 Lamborghini Urus

Évidemment, une performance de ce type soulignerait la dimension sportive de l'Urus. Car, en dépit de son gabarit et de son poids (2,2 tonnes), l'Italien affiche des performances dignes d'une supercar. Par exemple, il réalise le 0 à 100 km/h en 3,6 secondes et le 0 à 200 km/h en 12,8 secondes. Sa vitesse de pointe culmine à 305 km/h. Des freins carbone-céramique de 440 millimètres à l'avant et 370 millimètres à l'arrière se chargent de ralentir la bête.

En attendant cet hypothétique coup d'éclat, c'est toujours l'Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio qui détient le record dans la catégorie des SUV. En signant un temps de 7 minutes et 59 secondes, il a détrôné le Porsche Cayenne Turbo S. 

Source : Car

Lire aussi :

 

Lamborghini Urus (2018)