Une campagne moderne... et un peu déroutante.

Le Mondial de Paris (ou Mondial Paris Motor Show, son nouveau nom) vient de dévoiler sa campagne de communication. Celle-ci comporte deux grands volets : les affiches, visibles en presse et sur panneaux d'affichages à partir d'avril, et les films publicitaires, qui seront diffusés à la télévision à partir de la rentrée prochaine.

Les affiches sont l'œuvre du photographe d’art irlandais Cormac Hanley. On y voit des mains, de femme ou d'homme, tenir un volant imaginaire (ou un guidon sur celles du Mondial de la moto organisé en même temps). Le noir est omniprésent, le O de "Mondial" est flou. On cherchera en vain une voiture, ou même un bout de voiture.

Affiches Mondial de Paris

Dans les différents films publicitaires d'une trentaine de secondes, un homme enjambe un tabouret et mime la conduite d'un véhicule (une voiture hybride, une supercar, une moto sportive ou un scooter selon la vidéo). Il se charge également de réaliser les bruitages. Le fond est blanc, le décor absent. 

Réalisée par l'agence de communication Havas, cette campagne de communication cherche à rajeunir l'image d'un événement vieux de 120 ans. L'idée est probablement de séduire des personnes qui se détournent traditionnellement de l'automobile. Quitte à froisser celles qui l'aiment charnellement depuis des années.

Pour rappel, l'édition 2018 du Mondial se déroulera du 4 au 14 octobre 2018. Voitures, motos et "nouvelles mobilités" seront mises à l'honneur au cours de ces dix jours.

Vidéos publicitaires

Lire aussi :

 

Affiches Mondial 2018