Un peu de chirurgie esthétique et de nouveaux moteurs.

Elle vit désormais dans l'ombre de la Stinger. Pourtant, la Kia Optima n'a pas dit son dernier mot et s'offre même un restylage de mi-carrière. Sur le plan esthétique, les hommes de Kia ont redessiné le bouclier avant, qui accueille de nouveaux antibrouillards. La grille de calandre et l'architecture des feux (avant et arrière) changent également. Sur la berline, le bouclier arrière est aussi retouché. L'offre en matière de couleurs de carrosserie et de jantes est modifiée et l'accoutrement des versions GT et GT Line évolue subtilement (touches de noir laqué sur la carrosserie, nouvelles sorties d'échappement sur GT, etc).

À bord, on note l'apparition d'un nouveau volant et d'inserts chromés sur la console centrale. Un nouveau système d'éclairage permet aux occupants de choisir entre six lumières d'ambiance différentes. L'écran tactile de 7 ou 8 pouces est compatible avec Google CarPlay et Android Auto. Il diffuse entre autres choses les images provenant du nouveau système de caméra 360°. La dotation en matière d'aides à la sécurité comporte désormais un système d'alerte somnolence.

2018 Kia Optima (Euro Spec)
2018 Kia Optima (Euro Spec)

Kia a par ailleurs revu l'offre de motorisations, notamment afin de répondre aux dernières réglementations environnementales. Ainsi, l'ancien diesel 1,7 litre CRDi est remplacé par un 1,6 litre CRDi de 136 ch et 320 Nm de couple. Un moteur essence 1,6 litre T-GDi de 180 ch vient combler le trou qui existait jadis entre les essence de 163 et 245 ch. Il est associé à une boîte automatique double embrayage à sept rapports. Enfin, le sélecteur du mode de conduite évolue et compte maintenant cinq modes : Eco, Comfort, Sport et Smart.

La Kia Optima restylée sera présentée à Genève, puis commercialisée au cours du troisième trimestre 2018. 

Lire aussi :

 

2018 Kia Optima (Euro Spec)