Toyota osera-t-il lancer une version sportive de sa nouvelle compacte ?

La nouvelle génération d'Auris vient de faire ses grands débuts à Genève. En dépit d'un design résolument dynamique, elle n'a pour l'heure pas la moindre ambition sportive. Le moteur le plus puissant, un hybride de 180 ch, offrira certes des performances largement suffisantes, mais il ne pourra faire de l'Auris un équivalent des 308 GTi et Mégane R.S.

Une éventuelle version plus puissante n'est pas à l'ordre du jour (ou tout du moins n'a-t-elle pas été évoquée officiellement). Malgré cela, le designer indépendant X-Tomi a imaginé ce que pourrait être une Auris GRMN, histoire de nous faire saliver un peu. Pour ce faire, il a greffé les attributs de la Yaris GRMN sur la voiture, qui se retrouve donc habillée d'une livrée blanche avec des touches de rouge et de noir. On note également l'apparition de jantes au look plus agressif, et celle d'un aileron arrière.

Une hypothétique Auris GRMN aurait tout intérêt à être plus puissante que la Yaris du même tonneau qui, rappelons-le, dispose d'un quatre-cylindres 1,8 litre à compresseur distillant 212 ch. En effet, les compactes sportives tournent aujourd'hui autour des 300 ch. La nouvelle Renault Mégane R.S. est par exemple animée par un 1,8 litre TCe de 280 ch, tandis que la 308 GTi fait confiance à 1,6 litre THP de 270 ch. Une SEAT Leon Cupra dispose elle d'un 2,0 litres TSI de 300 ch.

Source : X-Tomi Design

Lire aussi :